IDENTIFICATION HYDROGÉOCHIMIQUE DU KARST HYDROTHERMAL CONSTANTINOIS (ALGÉRIE NORD-ORIENTALE)

Auteurs-es

  • M DJEBBAR1 Université Mentouri Constantine
  • M BENCHEIKH-LEHOCINE Université Mentouri Constantine
  • M BAKALOWICZ Université Montpellier 2-cc57 Place Eugène Bataillon 34095 Montpellier cedex 5
  • A.H MENIAI Université Mentouri Constantine

Mots-clés :

karst, aquifère, thermalisme, hydrogéochimie, isotopes, Constantine, Algérie

Résumé

La formation carbonatée jurassico-crétacée du Constantinois a été soumise à une fracturation intense depuis le Mésozoïque. Ce dispositif structural a eu pour conséquence hydrogéologique, un grand nombre de sources thermales autour de Constantine, parfois, avec un débit très élevé, tel que l’Ain Zouaoui (800 l/s) à Hamma Bouziane, constituant la décharge d’un aquifère karstique complexe. 

Les nombreuses fractures ouvertes des affleurements carbonatés conséquentes à la tectonique Plio-Quaternaire, constituent en apparence la seule modalité de recharge de l’aquifère (infiltration des eaux météoriques et pertes des cours d’eau Rhumel et Bou Merzoug). Toutefois, la composition sablo-argileuse des dépôts de la couverture néogène, jusque là considérés comme imperméables, participent à la recharge de l’aquifère. La mauvaise corrélation obtenue, entre les espèces alcalines et les chlorures, dosées dans les prélèvements d’eaux de sources et de forages, porte à croire, en effet à une participation de recharge de l’aquifère par les eaux qui circulent dans la formation néogène. Cet état de fait, signifie que les dépôts néogènes formeraient avec les carbonates une zone d’infiltration ponctuelle du système karstique, et un système aquifère partiellement captif. Par ailleurs, les données isotopiques obtenues du carbone 13 et de l’oxygène 18 pour le CO2 et H2O et les données fournies par les équilibres calco-carboniques, ont révélé un mélange d’eaux de recharge et hydrothermales profondes avant l’émergence.

Grâce au contexte géologique et aux informations obtenues des données hydrogéochimiques, nous disposons désormais, d’indications nouvelles sur le fonctionnement du système aquifère. 

Bibliographies de l'auteur-e

M DJEBBAR1, Université Mentouri Constantine

Faculté des Sciences de la Terre et de l’aménagement du territoire
Département de Géologie

M BENCHEIKH-LEHOCINE, Université Mentouri Constantine

Faculté des Sciences de l’ingénieur
Laboratoire de l’Ingénierie des procédés de l’environnement, LIPE
Département de Chimie Industrielle

M BAKALOWICZ, Université Montpellier 2-cc57 Place Eugène Bataillon 34095 Montpellier cedex 5

Maison des Sciences de l’Eau
Laboratoire Hydrosciences

A.H MENIAI, Université Mentouri Constantine

Faculté des Sciences de l’ingénieur
Laboratoire de l’Ingénierie des procédés de l’environnement, LIPE
Département de Chimie Industrielle

Références

- Durozoy G., "Hydrogéologie des massifs calcaires crétacés des monts de Constantine", Etude préliminaire, XIX Cong. Géol., Alger, Tome II, (1952), pp.95-111.

- Durozoy G., "Les sources thermales de Constantine et du Hamma", Terre et eaux, Bull. n°6, Asso. Hydrogéol., Alger, (1955), pp. 18-43.

- Benkadja R., "Etude Hydrogéologique de la région de Constantine", Mém. DEA, CNRS. Lab. Souterrain. Moulis, (1983), p.36.

- Thomas C., "Evolution des aquifères karstiques hydrothermaux ; analyse du système Hamma Bouziane-Constantine", Séminaire régional. Univ. Mentouri, Constantine, (1986), p. 19.

- Vila J.M., "La chaîne Alpine d’Algérie orientale et des confins Algéro-Tunisiens", Thèse. Doct. Etat, Univ. Paris VIe, 3t, 199 fig., (1980), 586p.

- Arris Y., "Etude tectonique et microtectonique des séries jurassiques à plio-quaternaires du constantinois central (Algérie nord-orientale) : caractérisation des différentes phases de déformation", Thèse Doct. Sci. Terre, Univ. Henri Poincaré-Nancy1, Nancy, 73 fig., (1994), p. 201.

- Coiffait P.E., Quinif Y., Vila J.M., "Histoire géologique et karstification des massifs néritiques constantinois (Algérie)", Acte Symp. Grenade. Ann. Spéleol, (1975), pp.619-627.

- Maisonneuve J., et Risler J.J., "La ceinture péri-alpine « carbo-gazeuse » de l’Europe occidentale", Bull. BRGM, 3, 2, (1979), pp. 109-120.

- Banton O. et Bangoy L.M., "Hydrogéologie multisciences environnementale des eaux souterraines. Presse de L’université du Québec/AUPEL-UREF, 87 fig., (1999), p.460.

- Mebarki A., et Thomas C., "Analyse des relations entre écoulements superficiels et souterrains à partir des hydrogrammes des cours d’eau. Application au bassin du Kébir-Rhumel dans le Constantinois (Algérie)", Revue Hydrologie continentale, O.R.S.T.O.M, Paris, vol.3, n°2, (1988), pp. 89-103.

- Djebbar M., Kifouche R. et Ammari H., "Contamination des eaux de Surface et des eaux souterraines du Constantinois par les effluents industriels (Algérie Nord-orientale)",. Sevth Int. Conf. Geol. Arab World (GAW-7), Cairo Univ., (2004), p.4.

- Bakalowicz M., "La géochimie isotopique des sédiments karstiques : apports, problèmes et perspectives", Ann. Sc. Univ. Besançon. Géologie Mém., n°1, (1982), pp.227-239.

- Bakalowicz M., "Un précieux informateur hydrogéologique : le système chimique CO2-H2O-carbonates", Colloque Soc. Géol. Fr. Minéral. Cristall., Bordeaux, (1980), pp.11-23.

- Djebbar M., "Le karst hydrothermal de la région de Constantine : Fonctionnement et modalité d’infiltration", Thèse Magister Sc. Terre, Univ. Mentouri, Constantine, (1991), p.162.

- Bakalowicz M., "Géochimie des eaux et flux de matières dissoutes, l’approche objective du rôle du climat dans la karstogenèse", Karst et évolution climatique, Presse Univ. Bordeaux, (1992), pp.60-72.

Téléchargements

Publié-e

2004-12-01

Numéro

Rubrique

Articles