Énoncé de mission

L'espace Revues et Publications de l'Université Mentouri, créé aujourd'hui sur le site web de notre université, va permettre à la communauté universitaire d'accéder à la production scientifique et pédagogique de nos 80 laboratoires de recherches ainsi que ceux des autres universités partenaires, quelles soient nationales ou étrangères.

 Cet espace se voit aujourd'hui renforcé par un nouveau support de diffusion de la production scientifique supprimant les obstacles qui ont, jusque là, restreint l'accès aux savoirs.

 En effet, Internet est, en terme d’échanges et de contenus, le lieu par excellence de dialogue et de partage des connaissances.

 Aussi, il s’agit, pour nous, de faire converger cette tradition ancienne qui est la volonté des scientifiques et des universitaires de publier les fruits de leurs travaux de recherche avec une nouvelle technologie pour rendre possible un bienfait public : la diffusion et le partage des savoirs à l’échelle locale, régionale, nationale et même internationale.

 Notre espace se veut être un support coopératif et ouvert de la circulation de l’information et du savoir en visant notamment à :
  • Diffuser et partager la culture scientifique,
  • Contribuer au dialogue entre les scientifiques eux-mêmes, entre les scientifiques et la société civile, entre les différentes composantes de la communauté universitaire…sans en écarter les esprits curieux,
  • Offrir des moyens de valorisation aux partenaires concernés, qu’ils soient issus du monde universitaire ou du secteur économique et social.
    Les publications scientifiques de l’Université Mentouri qui ont vu le jour à partir des années 1988 constituent un véritable patrimoine scientifique nécessitant critiques, soutien et enrichissement, garanties de son existence et de l’élargissement de ses propres réseaux de diffusion.

 

Politiques de rubriques

Articles

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs
 

Processus d'évaluation par les pairs

Le processus d'évaluation par les pairs

Une fois l’article transmis au niveau de la direction des publications par les auteurs (trois exemplaires plus un CD), les auteurs recevront un courrier attestant la réception et l’enregistrement de leur article où un code a été affecté.

L’expertise de cet article est transmis sous l’anonymat (code) à deux experts de rang magistral (MCA ou Pr.) choisi parmi la liste d’experts que compte la base de données (2651) en introduisant les mots clés et thématiques. Deux experts seront choisis suivant cette liste en écartant les pairs qui appartiennent aux établissements des auteurs.

 Des fiches d’évaluation jouent deux rôles importants dans le processus de publication :

Contrôle de qualité

Les fiches d’évaluation permettent au rédacteur en chef de prendre les décisions pour préserver le niveau de qualité de la revue se basant l’expertise à savoir la pertinence, l’originalité et la validité du contenu de l’article.

Critique constructive

L’expertise d’évaluation apporte des commentaires constructifs et des suggestions claires pour diriger les auteurs à lever ses réserves et améliorer leur article (lors d’une éventuelle révision).

En s’acquittant bien de ce double mandat, l’expert qui accepte d’évaluer un article rend service à la revue et aux auteurs de l’article, mais aussi à sa communauté scientifique de façon plus générale (puisqu’elle lira de meilleurs articles et sera poussée à faire du meilleur travail scientifique pour surpasser ce qui existe déjà).

Il peut être flatteur de recevoir une demande d’évaluation d’article de la part d’une revue ou d’une conférence prestigieuse dans son domaine de recherche, surtout les premières fois. Parfois, les premières demandes de ce genre proviennent du directeur de thèse, qui délègue ses propres mandats d’évaluation. Dans les deux cas, cela démontre une certaine reconnaissance de l’expertise accumulée au fil des années, ce qui n’est pas désagréable.

Dans le milieu académique, réaliser des mandats d’évaluation fait partie de la vie de la plupart des chercheurs. C’est un privilège, dans la mesure où l’évaluateur a la chance de s’instruire sur de nouvelles idées dans son domaine avant même leur publication, mais c’est surtout une responsabilité. Généralement, il s’agit également d’une tâche non rémunérée. Les chercheurs qui acceptent d’évaluer des articles le font généralement parce qu’ils considèrent qu’ils contribuent à un effort collectif qui est crucial afin de préserver le niveau de qualité général des articles qu’ils lisent et utilisent dans leurs recherches. C’est aussi une manière de redonner à la communauté ce qu’ils reçoivent chaque fois qu’ils soumettent un article dans une revue ou une conférence.

Accepter d’évaluer un article représente donc un certain engagement vis-à-vis de la communauté scientifique en général et des auteurs en particulier. Pour cette raison, il est demandé aux experts de :

  • D’être suffisamment compétent
  • D’avoir le temps et respecter les délais
  • Respecter les règles de confidentialité
  • Rester anonyme
  • Éviter les conflits d’intérêt

 

Politique d'accès libre

Cette revue fournit l'accès libre immédiat à son contenu se basant sur le principe que rendre la recherche disponible au public gratuitement facilite un plus grand échange du savoir, à l'échelle de la planète.