DE LA COMPACITÉ À L’ÉTALEMENT URBAIN OU DE LA VILLE PÉDESTRE À LA VILLE MOTORISÉE : QUELLE ALTERNATIVE POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE DE CONSTANTINE ?

HASSINA KARA, M ED EL HADI LAROUK, VICTOR BRUNFAUT

Résumé


Aujourd’hui, toutes les zones urbaines de Constantine sont, indépendamment deleur taille, touchées par l’étalement périurbain, la dilution des formes urbaines et ladifférenciation fonctionnelle des
espaces intra-urbains (travail, résidence, études, achats, services). De la médina, ville dense et compacte, Constantine est passée à la ville étalée etfragmentée. Cette transition urbaine, le passage de la ville pédestre à la ville motorisée, est consommatrice de sol, grignotant les terres agricoles à l’infini et génératrice de déplacements de plus en plus longs. Enpartant du processus d’urbanisation de Constantine, deux modèles de développement urbain issus d’un questionnement sur l’interaction
entre forme urbaine et mobilité quotidienne ont été dégagés et analysés. La forme urbaine, entendue comme la forme de l’espace urbanisé et de la répartition de ses fonctions. Cet article s’interroge sur les arguments contradictoires de la ville compacte – ville étalée à la recherche d’une forme urbaine « soutenable » du point de vue de la mobilité quotidienne et « durable » du point de vue de l’environnement et de la qualité du cadre de vie.


Mots-clés


étalement urbain ; ville compacte ; forme urbaine ; organisation spatiale ; développement durable ; mobilité

Texte intégral :

PDF

Références


Le Corbusier, « Manière de penser l’urbanisme, applications et plans, éditionsArchitecture d’aujourd’hui, Paris, 1946, p.139.

de Planhol X., « Le monde islamique », L’harmattan, Paris, 1957, p.26.

Pagnand B., « La médina de Constantine : de la ville traditionnelle au centre de l’agglomération contemporain »,

thèse de 3e cycle, Université Poitier, 1989.

Cote M., « Cité antique et ville nouvelle », éditions Média-Plus, Constantine, 2006, p.24.

DPAT, « Monographie 2007, Constantine par les chiffres », Edition juin 2008, Constantine, 75p.

Cote M., « L’Algérie ou l’espace retourné », MédinaPlus, Algérie, 1993, 355p.

Berque J., « Le Maghreb entre deux guerres », Editions du Seuil, Paris, 445p.

Koolhaas R., « Mutations, Editions Arc en rêve, Centre d’architecture, Bordeaux, 2000, pp730-731.

Saïdouni M., « Eléments d’introduction à l’urbanisme », Editions Casbah, Alger, 2000 p.214.

Benghodbane F., « Les villes satellites de Constantine, Mutations, rôles et fonctions, Mémoire de Magister, Université de Constantine, 2001.

Pouyanne G. « Des avantages comparatifs de la ville compacte – une esquisse de méthodologie pour l’étude des liens entre forme urbaine et mobilité»,XXXIXe Colloque de l’ASRDLF. Concentration et ségrégation. Dynamiques et inscriptions territoriales, Septembre 2003, Lyon.

DPAT, « Monographie de la wilaya de Constantine, 2000 », 382p.

Bureau d’études des transports urbains et Entreprise Métro d’Alger, « Etude du plan de transport dans l’agglomération de Constantine » Rapport de Phase 1 : traitement et analyse des résultats des enquêtes, Direction des Transports, avril 2007, 114p.

Levinson D. M, Kumar A., « Density and journey to work », Growth and Change, Vol. n° 28, 1997, pp. 147-172.

Fouchier V., «Des fortes densités urbaines. Les villes nouvelles dans l’espace métropolitain », thèse d’Etat en Urbanisme, Université Paris VIII.

Campagni R., Gibrelli M.C, Rigamonti P., «Forme urbaine et mobilité : les coûts collectifs des différents types d’extensions urbaines dans l’agglomération milanaise, RERU, 2002-1, pp. 105-139.

Groupement URBACO-EDR, « Etude de l’élaboration du Schéma de Cohérence Urbaine de Constantine », Rapport I, Délimitation du Périmètre de l’étude, Septembre 2006, 46p.

Lefebvre H., « La production de l’espace », Anthropos, Paris, 1974.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.