PROBLEMATIQUE DE CONSERVATION DES CERAMIQUES ARCHITECTURALES.

HAFIZA AZAZZA

Résumé


Dans notre pays,  la conservation en architecture est un domaine relativement jeune. Tous les projets   sur le patrimoine  sont de ce fait  tronqués de leur volet central, à savoir les traitements de conservation des éléments caractéristiques   dont les matériaux et les détails de  modénature et de décoration.  La non maitrise des sujets liés aux matériaux anciens,  à leurs techniques de mise en œuvre  et aux  diverses décorations, empêche  l’établissement de diagnostic   permettant  la connaissance  juste     du bâti et la conception de  solutions précises. Dans ce climat de carence, notre article veut  contribuer à la résolution de ce problème fondamental, en   fournissant les rudiments   élémentaires à la  conservation de la céramique architecturale d’un monument historique.


Mots-clés


céramique architecturale ; monument historique ; conservation ; traitement

Texte intégral :

PDF

Références


M.FEILDEN Bernard, JOKILEHTO Jukka, Guide de gestion du patrimoine culturel mondial, Trad. Françoise VOGEL, ICCROM, Rome, 1996, P.66.

MUNIER Pierre, Technologie des faïences. Gauthier-Villars. Paris, 1957.P.3.

DHINA Amar, Cités musulmanes d’orient et d’occident, ENL, Alger, 1986, P.10.

MERABET (A), Introduction à l’étude de la céramique architecturale d’Ifriquia. Etat de la question. Données archéologiques et ethno – archéologiques, in La céramique médiévale en Méditerranée, P.591.

Direction de la Culture de Constantine, PPSMVSS de la vieille ville de Constantine, Rédaction finale, « Règlement », 2012.P.99.

M.FEILDEN B., JOKILEHTO Y., op., cit., P.64.

CARUSO Nino, Ceramica viva. Manuale pratice technicha di lavorazione antiche e moderne dell’oriente et dell’occidente (HOFPCI), P.100.

ANGILINI Maria, Cours donnés dans le cadre du cours d’Alger « Restauration-Conservation des biens archéologiques », ICCROM et Département d’Archéologie de l’Université d’Alger, 1999-2000.

CAZAR Dominique-Marie, Faïences et porcelaines dans le monde. S.A. Lausanne, 1996, Pp.336, in Céramique islamique. Guide du connaisseur, J. SOUSTIEL. Suisse, 198, P.5.

Grand dictionnaire encyclopédique (GDEL). Tome 4, Larousse 1983, P.4127.

Cours donnés par Dr. LAAREDJ Abdelaziz-Mahmoud, auteur de l’ouvrage “el Zalij, fi el imara el islamya bi ek jazair, fi el asr ettourki, ENL., Alger, 1990”, dans le cadre du DPGS en Conservation-Restauration des biens archéologiques, « Cours d’Alger », Université d’Alger, Département d’Archéologie et l’ICCROM, Italie, 1999-2001.

CAZAR D.M., Op.cit.P.5.

GENERAL BROUSSAUD, Les carreaux de faïence peints dans l’Afrique du Nord, Collection du centenaire de l’Algérie. 1830 – 1930, (non daté), P.4.

KHALLASSI Ali, La casbah d’Alger (citadelle et palais du Dey). Thèse de Doctorat, 1989, P.338.

La fritte est un mélange de sable et de soude, dont on fait le verre après cuisson. (Dictionnaire: Nouveau petit Larousse

MUNIER P., op.cit.P.15.

BERDUCOU Marie-Claude, La conservation en archéologie. Méthodes et pratique de la conservation – restauration des vestiges archéologiques. Masson, Paris.1990, P.82.

PLENDERLEITH H.J., La conservation des antiquités et des œuvres d’art, traduit de l’anglais par Paul PHILLIPOT, Eyrolles, Paris 1966, P.343.

MUNIER P., ibid., P.16.

CAZAR D.M., ibid., P.5.

PLENDERLEITH H.J., op.cit. P.361.

KIEFER Charles, Caractérisation des tessons types par l’analyse physique et chimique, in Céramique islamique. Guide du connaisseur. SOUSTIEL J., Suisse 1985. P.367.

TORRACA, Giorgio, Matériaux de construction poreux, Science des matériaux pour la conservation architecturale, ICCROM, Rome, 1986 .P.X

ROUDESLI-CHEBBI Sihem, Un manuel de conservation des objets. « La conservation des objets de céramique », in Conservation de sauvetage au musée de Carthage, Musée de Carthage, 1995, P .83.

BERDUCOU M.C., op., cit., P.22.

LAZZARINI L., TABASSO M.L. Op., cit, P.47

ANGILINI M. Notes de cours (Cours d’Alger), op., cit.

AZAZZA Hafiza, Etat des connaissances du palais du Bey de Constantine. Mémoire de Magister en « Préservation des monuments et sites, mars 2003. P.132.

COURTOIS Albert, Etude sur le palais d’El hadj Ahmed, dernier bey de Constantine, in Bulletin de la société de géographie d’Alger et d’Afrique du Nord, n°118, du 2 é trimestre 1927, P.235.

AZAZZA Hafiza, Les carreaux de céramique hollandais du palais des Beys de la citadelle d’Alger, Mémoire pour l’obtention du diplôme de post-graduation en Conservation-Restauration des biens archéologiques, « Cours d’Alger », Université d’Alger, Département d’Archéologie et l’ICCROM, Italie, 1999-2001, P.18.

SOUSTIEL Jean, « La Méditerranée occidentale » in Céramique islamique. Guide du connaisseur. Suisse 1985, P.

MARCAIS Georges, L’architecture musulmane d’occident. Tunisie, Algérie, Maroc, Espagne et Sicile. Arts et métiers graphiques. Paris 1954. P.449.

CAZAR D.M. op, cit., P.32.

CAZAR D.M. Ibid, P. 135.

CAZAR D.M. Ibid, P. 119.

CAZAR D.M. Ibid, P .123.

GARNIER Edouard, Dictionnaire de la céramique, faïences, grés et poteries. Paris, librairie de l’art. P 56.

GENERAL BROUSSAUD, Ibid., P 10.

AZAZZA H., 2003, op., cit.,Pp. 135.

MUNIER P., Ibid., P.23.

RISOLO Alessandra, Il chiostro maiolicato di Santa Chiara à Napoli. Un restauro, in consueto, in KERMES n° 18, P.14.

ROUDESLI-CHEBBI S., op, cit, P.85.

BANDINI, VACCARI, ANGELI, LANTERNA, Il pavimenti della Capella del Beato Bartolo, ricerche per un restauro, in Restaur. 1991, P. 134.

BANDINI. « Sul restauro dei pavimenti maiolicati », in le metamorfosi dell’azzuro, 1995, P. 348.

BANDINI, 1995, op., cit., 347.

TORRACA G., Op., cit., P 50.

TORRACA G. Ibid., P.87.

ROUDESLI-CHEBBI S., Ibid., P.86.

BANDINI G., 1995, op, cit P 350.

ROUDESLI-CHEBBI S., Ibid., P 88.

TORRACA G., Ibid., P.X

BANDINI G, 1991,op., cit., P. 35.

BANDINI, VACCARI, ANGELI, LANTERNA. 1991, Ibid., P. 135.

ROUDESLI-CHEBBI S., Ibid. P.84.

TORRACA G., Ibid., P.112.

Projet PACT EURO – MED Glaçure (Université de Bordeaux III/ CRPAA/ CNRS – ANAPMSH).


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.