IMPACT DES EAUX USEES DE QUELQUES UNITES INDUSTRIELLES SUR L’OUED GHOURZI.

Farida BENDJAMMAA, Belgacem BAGHIANI, Akram AMIRAOUI, Hamza AMIRECHE

Résumé


L’extension des zones urbaines et industrielles a provoqué des conséquences importantes sur l’environnement en terme de pollution des eaux de surface et souterraines.

Les rejets des eaux usées de la zone industrielle sont déversés directement dans l’oued Ghourzi chargées de micropolluants métalliques.

Pour faire face à ce problème de pollution de grande ampleur, la ville de Batna parmi d’autres agglomérations a bénéficié d’une station d’épuration ayant pour objectif la préservation de la ressource naturelle, la protection de l’eau de l’oued Ghourzi pour rendre possible son utilisation par les agriculteurs.  L’objectif principal assigné à cette étude consiste à analyser la pollution des eaux de l’oued Gourzi de quelques unités industrielles choisies (BAG. ORELAIT .SPA. MEGA. Textile) et de mettre en lumière la place et le rôle crucial de la station d’épuration. Les faits et la réalité montrent que la step (station d’épuration) a fait l’objet d’une utilisation et d’une gestion rationnellement expérimentale des traitements des eaux de la ville de Batna, une lutte contre le gaspillage et une participation effective des bénéficiaires à la gestion d’irrigation.

Mots-clés


Pollution ; eaux usées ; unités industrielles ; station d’épuration ; métaux lourds ; contamination ; environnement

Texte intégral :

PDF

Références


 Association française de normalisation (afnor). (1979).recueil de normes françaises. Eaux : méthodes d’essais. 342 p.

 Catherine Boutin, Alain Héduit,et Al (2009). Technologies d’épuration en vue

d’une réutilisation des eaux usées. traitées (REUT).Rapport ONEMA,CEMAGREF.

 Garnaud, s. (1999). Transfert et évolution géochimique de la pollution métallique en bassin versant urbain, thèse, école nationale des ponts et chaussées. 395 p + annexes.

 Gromaire, m. C. Chebbo, g. (2001). Evaluation des incertitudes de mesure des concentrations en polluants en réseau d’assainissement. La houille blanche (6/7), p 109-114.

 Journal officiel de la république algérienne (jora). (1993). Annexe des valeurs limites maximales des paramètres de rejet des installations de déversement industrielles, n°46, juillet.

 Leynaud g. (1968). Les pollutions thermiques, influence de la temperature sur la vie aquatique. B.t.i. Ministère de l’agriculture, 224-881.

 M. Makhoukh, m. Sbaa, a. Berrahou, m. Van. Clooste décembre 2011, contribution a l’étude physico-chimique des eaux superficielles de l’oued Moulouya (Maroc oriental) larhyss journal, issn 1112-3680, n° 09, , pp. 149-169

 Medina et Michel(2004,2005).pollution de l’eau par les métaux lourds.

 Montrejaud-Vignoles m. Bertrand-krajewski, j. L. Et al. (1995). Les métaux lourds : ou se trouvent-ils ? Techniques sciences méthodes (11) spécial eaux pluviales. 807 p.

 Remini, b. (2010). La problématique de l’eau en Algérie. Larhyss journal, Issn 1112-3680, n° 08, juin 2010, pp. 27-46

 REJESK, (2002) – Analyse des eaux. Aspects réglementaire et technique. Ed «CRDP» Aquitaine.360 p.

 Rodier j. (1984) analyse de l’eau : eaux naturelles, eaux résiduaires, eau de mer. 7eme édition, dunot,

 Rodier j. (1996). L'analyse de l'eau naturelle, eaux résiduaires, eau de mer, 8eme édition, denod, paris, 1383 p.

 Rossi, l. (1998). Qualité des eaux de ruissellement urbain, thèse, école polytechnique fédérale de lausanne (e.p.f.l.), suisse. 312 p.

 Who,(2006).L’utilisation des eaux usées en agriculture et en aquiculture :recommandations à visées sanitaires.(68),p.

 (C:Usersbagst_000DesktopMétaux lourds ___ de conséquences_php.mht).


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.