LA PERENNITE DES FORETS ET LES PRATIQUES CONSERVATOIRES EN ALGERIE

HAFIZA TATAR

Résumé


A  l’aube du nouveau millénaire, la société reconnaît plus que jamais auparavant l’importance des forêts et la nécessité de les conserver pour leurs bienfaits actuels et futurs. Les forêts sont des systèmes biologiques complexes qui,  d’une part, procurent  à la société une large gamme de produits essentiels- bois d’œuvre, bois de feu,aliments, médicaments, matières premières- et d’autre part,elles fournissent  des services écologiques tels que la protection des basins versants et des sols. Satisfaire à la fois la large gamme des besoins humains et les services écologiques, tout en veillant à la pérennité du patrimoine forestier exige   alors des approches dans la gestion des  forêts qui doivent s’inscrire dans le cadre environnemental.  Le concept de pérennité forestière doit  en effet s’ajuster aux  objectifs de la société en matière de conservation et d’environnement. En Algérie, depuis l’indépendance, des tentatives de conservation et de développement ont eu lieu, mais sans résultats conséquents, alors que les besoins écologiques et socio-économiques ne cessent d’augmenter. Pérenniser le peu de forêts qui nous reste exige une politique qui doit avoir pour objectif de maintenir l’écosystème forestier comme un ensemble indissociable, c’est-à-dire  avec toutes ses caractéristiques biophysiques et socio-économiques. La pérennité de nos forêts ne peut être associée uniquement à la politique  de conservation pratiquée jusqu'à aujourd’hui , ni  de rendement  car les ressources forestières forment un tout indissociable qui doit être aménagé et optimisé,en tenant compte de l’interaction de tous les éléments du système pour sa durabilité.


Mots-clés


Forêt ; pérennité ; environnement ; riverains ; pratiques conservatoires ; Algérie

Texte intégral :

PDF

Références


Andréani, G. (2001), Gouvernance globale : Origine d’une idée. Politique étrangère, n°3, p 549-568.

Boutefeu, B. (2005), L’aménagement forestier en France : A la recherche d’une gestion durable à travers l’histoire. Revue électronique sciences de l’environnement. Vol, 6 n°2.

Bouthillier, L. (1991), Le concept de rendement soutenu en foresterie dans un contexte Nord Américain. Thèse de doctorat. Université Laval. 379p

Brédif. H, Boudinat. P. (2006).Quelles forêts pour demain ? Eléments de stratégie pour une approche rénovée du développement durable. Paris, l’Harmattan, 249p.

Buttoud. G.(2004), Critères et indicateurs de gestion durable des forêts :où en est-on ? Numéro spécial de la revue forestière française n°5, Nancy, ENGREF . pp361-502.

Conseil Canadien des ministres des Forêts (CCMF), (1997), Critères et indicateurs de l’aménagement durable des forêts au Canada. Rapport technique. 136 p en ligne.

DGF, (2005), Forum des Nations Unies sur les forêts.

Dubourdieu, J. (1997), Manuel d’aménagement forestier : Gestion durable et intégrée des écosystèmes forestiers ; Paris, Office National des Forêts, Edit. Lavoisier, 244 p.

Etude Forêts, FAO. (1995), Analyses d’impacts des projets forestiers. 82p.

Gélinas, N. (2001) La gestion partenariale : un nouveau mode de gestion pour la forêt québécoise. Thèse de doctorat. Université Laval. 179 p.

Gévry, MF. (2008)La forêt : Bien plus que du bois. Mouton noir, Vol, XIII, n°6.

Ouarkoub, D. (1975), La politique forestière en Algérie. Evolution et perspectives. Mémoire de DEA. Université. Montpellier.112p.

Ouelmouhoub, S. (2005),Gestion multi usages et conservation du patrimoine forestier : Cas des subéraies du Parc National d’El Kala. Thèse de Master. CIHEAM-IAAM. Montpellier .n° 78

Ramade, F.(1997), Conservation des écosystèmes méditerranéens :Enjeux et perspectives. Paris, Economica, 189p.

Rameau, JC. (1996), La gestion durable des forêts .n° spécial. Nancy ; ENGREF. 252 p.

Roy, ME. (2006), La pérennité des forêts. Coll. Mémoires et thèses électroniques.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.