INCIDENCE DE LA STRUCTURE DU TERRITOIRE SUR LA STRUCTURE DE LA VILLE : CAS DE CONSTANTINE

FAÏMA DJEMAÏ-BOUSSOUF

Résumé


La lecture de l’organisme territorial de Constantine nous permet de déterminer l’incidence de la structure du territoire sur celle de la ville ; c’est à dire, définir l’importance des relations de l’organisme territorial avec son contexte et indiquer les agents qui ont fixé l’implantation urbaine.   Nous partons dans notre raisonnement d’une constatation de la colonisation croissante de la nature par l’homme, en vue de son exploitation aux seules fins de la productivité.  Le parcours dans le territoire peut ainsi s’assumer comme une première structuration dans un milieu en voie d’humanisation [1]. Evidemment il est fondamental, pour ce faire, de comprendre comment les relations s’instaurent entre l’homme et le milieu physique, au cours du temps et les actions que l’homme, ou mieux l’expression de sa socialité, y a peu à peu exercée au fil du temps [2].  Ainsi la relation entre histoire et ville ne peut se faire seulement sur des dates ou des évènements qui se sont déroulés dans le passé ; il faut les interpréter et rechercher leurs impacts sur le territoire et voir comment ce dernier a été occupé à travers le temps. Nous pourrons déterminer les raisons d’existence de telle ville à tel endroit. L’édification de la vieille ville de Constantine sur cette forteresse naturelle (le Rocher), doit à la valeur de son site, sa naissance et sa continuité.


Mots-clés


Territoire ; Processus de structuration ; Implantation urbaine ; Ville ; Lecture

Texte intégral :

PDF

Références


S. MALFROY : L’approche morphologique de la ville et du territoire, introduction a la terminologie. Zurich 1980

S. MURATORI : Studi per una operante storia urbana di Roma. Centro Studi di Storia Urbanistica, avec la contribution du Consiglio nazionale delle ricerche, Rome, 1963.

G. CANIGGIA : Lecture de Florence. Institut supérieur d’Architecture Saint –Luc Bruxelles, 1994.

Cartographie élaborée dans le cadre de la thèse de Magister de Djemai-Boussouf Faima. ‘’Mise en évidence des structures permanentes comme méthode de revalorisation du patrimoine bâti : cas de Constantine’’. E.P.A.U. 2002.

P. SALAMA : Les voies romaines de l’Afrique du Nord, imprimerie officielle, Alger, 1951.

Planche B, élaborée dans le cadre de la thèse de Magister de Djemai-Boussouf Faima. ‘’Mise bâti : cas de Constantine’’. E.P.A.U. 2002.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.