Outils et mécanismes d’appropriation du patrimoine. Regard sur le centre historique d’Alger

Lamia MANSOURI, Samira DEBACHE–BENZAGOUTA

Résumé


Depuis les années 90  l’Algérie  entame  une nouvelle ère dans sa politique de  protection du patrimoine. Des efforts considérables sont consentis par  le ministère de la Culture sur le plan du classement, de la sauvegarde et de l’information.

Mais un simple survol de la réalité nous pousse à dire qu’aujourd’hui le patrimoine  accuse une condition difficile. Cette dernière ne cesse d’ailleurs d’être dénoncée  par  la presse nationale  qui s’indigne de cette  situation dans laquelle il s’enlise dans l’indifférence générale de la population,  si ce n’est  la résistance  de quelques  irréductibles associations.

Il est donc légitime de devoir s’arrêter pour s’interroger sur les termes du rapport qu’entretient la société algérienne avec son patrimoine et se questionner sur les dimensions sociales de ce dernier.  Afin d’élucider ces propos, notre choix s’est porté sur un site  urbain particulier  qui est  le  centre historique d’Alger communément  appelé la casbah. Elle est par essence l’expression culturelle du peuple qui l'a bâtie, qui y a vécu et qui y vit encore  aujourd'hui. A travers cet espace urbain  nous tenterons de cerner l’objet de la recherche qui vise à comprendre la construction d’un rapport entre les habitants et leur patrimoine et dans une large mesure expliquer un phénomène qui peut exister dans d’autres villes  à caractère patrimonial..


Mots-clés


Patrimoine ; Patrimonialisation ; centre historique ; valorisation ; appropriation ; sociologie du patrimoine

Texte intégral :

PDF

Références


Amougou Emmanuel (dir.), 2004, La Qu estion patrimoniale : De la «patrimonialisation » à l’examen des situations concrètes, Paris, l’Harmattan.

Amougou Emmanuel, 2011, Sciences Sociales et Patrimoines Paris, l’Harmattan.

Andrieux Jean Yves, 1997, Patrimoine et histoire, Belin, Paris.

Beghain Patrice, 1998, Le patrimoine : culture et lien social, Presses de sciences politiques.

Gavari-Barbas Maria, Guichard- Anguis Sylvie, 2003, Regards croisés sur le patrimoine dans le monde à l'aube du XXIe siècle, Presses universitaires de Paris Sorbonne, paris.

Veschambre Vincent, 2008, Traces et mémoires urbaines Enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la démolition, Presses universitaires de Rennes, Collection «Géographie sociale », Rennes.

Berce Françoise, 2004, Des monuments historiques au patrimoine, In CRIDEAU CNRS, Les monuments historiques, un nouvel enjeu ? Paris, L’Harmattan, volume I, p. 19-29.

Cattedra Raffaele, La fabrication du patrimoine comme construction de l’identité urbaine In Raffaele Cattedra, Pascal Garret, Catherine Miller et Mercedes Volait (dir.), Patrimoines en situation. Constructcions et usages en différents contextes urbains, Beyrouth / Rabat, Presses de l'Ifpo, 2010.

Glevarec Hervé , De la société d’histoire à l’association du patrimoine, changements socio culturels et nouvelles raisons de mobilisation In Philippe poirier et loic Vadelorge (dir), 2003, Pour une histoire des politiques du patrimoine, la documentation française. http://www.culture.gouv.fr/dep

Poulot Dominique, Le sens du patrimoine : hier et aujourd'hui In Annales Économies, Sociétés, Civilisations. 48e année, n° 6, 1993 , pp. 1601-1613.

Veschambre Vincent, Appropriation et marquage symbolique de l’espace : quelques éléments de réflexion In ESO : travaux et documents de l’UMR 6590, n° 21, mars 2004, p. 73-77.

Veschambre Vincent, Patrimoine : un objet révélateur des évolutions de la géographie et de sa place dans les


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.