LA MARCHABILITE A CONSTANTINE Entre le facteur environnement construit et la pratique de la marche (cas du centre-ville)

Hanane HAMOUDA

Résumé


A l’heure des mégapoles, la marchabilité ou walkability est au cœur des préoccupations des urbanistes. C’est la valeur de l’urbanité, dans le but de chercher à concevoir des formes urbaines plus adéquates à l’échelle du piéton et la pratique de la marche. Pour comprendre l’impact de l’environnement construit sur la pratique de la marche à pied, nous avons opté pour l'étudier au niveau du centre ville de Constantine qui englobe deux formes urbaines différentes, et par sa forte dynamique urbaine, étouffe toujours sous le poids d’une mobilité piétonne intense et non contrôlée et son espace particulièrement congestionné. Pour cela, nous avons fait un diagnostic de marchabilité, basé essentiellement sur divers outils : observations, comptages, audit, questionnaire. Les résultats de la recherche montrent qu’au niveau du centre ville de Constantine, La marchabilité ne se réduit  pas à l’environnement construit qui est un élément fondamental pour le bon déroulement de la marche à pied, En effet, la combinaison de nombreux facteurs externes a une influence sur le choix de déplacements des piétons : tels que les motifs de déplacement, lieu d’habitation, …etc


Mots-clés


marche à pied ; piéton ; marchabilité ; environnement construit ; centre-ville de Constantine

Texte intégral :

PDF

Références


- Marine VEVER, 2012 : « Comprendre la sociabilité des espaces publics à travers leur potentiel piétonnier : Le cas de quatre voisinages à Montréal », Mémoire de Maitre ès. Sciences Université du Québec.

- Khenoucha Taieb, (2011) : « L’espace public, entre vocation publique et sensibilité de l’espace : Cas de Constantine), Doctorat d’État En Urbanisme. Faculté des sciences de la terre, de la géographie et de l’aménagement du territoire. Université Mentouri Constantine.

- Hélène HOUOT ,(2004) : « Les déplacements pédestres à Besançon », ThéMA, CNRS-UMR 6049, Université de Franche-Comté.

- Clara, N° 1, avril 2013 : « Marche et espace urbain de l'Antiquité à nos jours ».

- RAHMANI Amira , 2012 : « la perception sensorielle dans les espaces urbains mouvement et choix d’itinéraires pédestres dans les espaces urbains de Sétif : Cas du centre ville de Sétif », Mémoire de Magistère, Université Mohamed Khider – Biskra, 294 pages.

- Florine BASTIN ,2014 : « Marcher en ville, percevoir et évaluer les ambiances.

Etude de la "marchabilité" à Liège à travers deux cheminements », Université de Liège.

- Antonin Margier, 2009 : « la condition piétonne au Caire: révélateurs d’inégalités socio-environnementales », doctorant en urbanisme (UQAM – Montréal).

- AICHOUR B. (2008) : " Le problème de l’embouteillage du trafic urbain et son impact sur la ville de Constantine ".Doctorat d’État En Urbanisme. Faculté des sciences de la terre, de la géographie et de l’aménagement du territoire. Université Mentouri Constantine.

- Rachel Thomas, 2010 : « Marcher en ville :faire corps, prendre corps, donner corps aux ambiances urbaines », éditions des archives contemporaines,171p .

- THIBAUD Jean-Paul , 2010 : « Des modes d'existence de la marche urbaine", dans Marcher en ville. Faire corps, prendre corps, donner corps aux ambiances urbaines », sous la direction de THOMAS Rachel, 2010, Archives contemporaines, France.

- Mehdi Boukerzaza ,2015 : « La revalorisation du patrimoine bâti par l'espace public : les cas de la Vieille Ville de Constantine (Algérie) et l'Ecoquartier de Vauban _a Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) » Géographie. Université Jean Monnet - Saint-Etienne.

- Lucile Develey, 2012 :« Si on marchait a Morgarten, étude de la marchabilité et des facteurs incitant à la marche dans un quartier chaux de fonnier », Université de Lausanne.

- Saadi Ahmed, 2005, « Le problème de la circulation et du stationnement dans le centre ville de Constantine » mémoirepour l’obtention du diplôme magister, Faculté des sciences de la terre, de la géographie et de l’aménagement du territoire. Université Mentouri Constantine,159 pages.

- Julie Roussel. 2016 : « Le confort de la marche dans l'espace public parisien : représentations, pratiques, Enjeux ». Géographie. Université Paris-Est, Français.302 pages.

- Jean-Jacques Terrin, 2011 : « Espaces publics et accessibilité », Le piéton dans la ville, l’espace public partagé, Paris, Éditions Parenthèses.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.