LE RECOURS À LA PRODUCTION DE VILLES NOUVELLES COMME STRATÉGIE D’ABSORPTION DE LA CRISE DU LOGEMENT Cas de la ville nouvelle ali mendjeli constantine

Somia DJOUABLIA, Youcef LAZRI

Résumé


La crise du logement est généralement appréhendée comme simple disparité entre disponibilité de logements et besoins de la population en matière de production. Pour cela, de nombreuses wilayas veulent maîtriser la croissance de leurs villes elles ont choisi comme démarche la création de villes nouvelles. L’ambition de cet article consiste à rendre compte de la production d’une ville nouvelle qui est apparue au cours de ces vingt dernières années à la périphérie de Constantine pour résoudre les problèmes de logements qui pesaient avec acuité et insistance sur la ville mère en pleine expansion démographique, ainsi que sur son groupement urbain.

Dans ce contexte, notre choix s’est porté sur l’émergence de la ville nouvelle Ali Mendjeli qui présente le double intérêt : d’être une ville récente et une ville marquée par une forte demande de production de logements pour des populations ciblées[1].Cette ville nouvelle a donc été créée pour accueillir le trop-plein de la ville mère et atteindre un meilleur équilibre spatial et démographique.


Mots-clés


ville nouvelle ; crise du logement ; production urbaine ; Constantine

Texte intégral :

PDF

Références


PACHAUD EMMANUEL, 2005.Les visages de la ville nouvelle et consacré aux différentes expériences de création de Villes nouvelles dans le monde : Les Annales de la Recherche Urbaine. 98.

BALLOUT, JEAN-MARIE. 2014. Territorialisation par « ville nouvelle » au Maghreb. Regard croisé sur les projets d’Alimendjeli (Constantine) et de Tamansourt (Marrakech) ; Université Paul Valéry, thèse de doctorat en Géographie et aménagement de l’espace, Montpellier 3.

BOUMAZA, N. 2006, Entre la ville nouvelle de Aïn El Bey et les villes nouvelles : une démarche incertaine : Maisonneuve et Larose,2006.

Côte, M. 2006. Constantine – cité antique et ville nouvelle –: Média-Plus, Saïd Hannachi.

FOURAM ET Y, 2005,« Ville nouvelle ou ZHUN à grande échelle ? L’exemple d’Ali Mendjeli à Constantine ». PUCA, Paris: Les

Annales de la recherche urbaine, 2005, n°98.

LAKEHAL, AHCÈNE. 2013. La fabrication plurielle de centralités dans la périphérie de Constantine : le cas de la ville nouvelle Ali Mendjeli, université François -Rabelais de tours 2013. Thèse de doctorat en Géographie /monde arabe.

OUAFA, SAIGHI. 2005. Le phénomène de transformation du cadre physique au niveau du logement collectif, Cas de la ville nouvelle « Ali Mendjeli » Constantine. Option : architecture, histoire et société : Université Ferhat Abbas Sétif,, 2005. Mémoire de Magister.

PACHAUD, EMMANUEL. 2006. Les visages de la ville nouvelle » et consacré aux différentes expériences de création de Villes nouvelles dans le monde. 2006.

S. MAZRI, BADJADJA. 2013. La ville nouvelle entre mythe et réinvention, département d’architecture et d’urbanisme- faculté des sciences de la terre, université Constantine 3, 2013.

URBACO. 1991. Pourquoi une ville nouvelle : rapport préliminaire, 1991.

URBACO. 2010. Expertise sur la ville de Constantine par rapport à son groupement (PDAU). 2010.

H. JANNIÈRE, « Planifier le quotidien. Voisinage et unité de voisinage dans la conception des quartiers d’habitation en France (1945-1965) », « Espaces du quotidien », Strates, n°14, pp. 21-38, p. 21.

L’article de S.-E. Cherrad, 1998, « Constantine : de la ville sur le rocher à la ville sur le plateau », Rhumel, n°6, pp. 49-55.1965 (1ère publication), L’urbanisme, utopies et réalités – Une anthologie, Éd. Du Seuil, 447 p., p. 59.

Directeur (PUD), qui couvre cinq (05) communes (Constantine, El Khroub, Ain Smara, Didouche-Mourad et Hama-Bouziane)

Le décret présidentiel N°2000-217 du 05 août 2000 portant dénomination de la ville nouvelle Ali Mendjeli .

La loi 90-29 relative à l’aménagement et l’urbanisme est promulguée.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.