LECTURE INTERPRETATIVE DU LANGAGE ARCHITECTURAL DES FAÇADES NEO MAURESQUE EN ALGERIE À travers quelques exemples d’édifices publics

Amina CHALABI, Youssef LAZRI

Résumé


Au début du XXe siècle Les maitres d’œuvres, dont la majorité était des français avaient comme tâche primordial de forger une identité culturelle et architecturale propre à l’Algérie, et cela à travers la réinterprétation des modèles locaux, afin de créer le nouveau style architectural néo mauresque.

Cette réinterprétation était traduite dans des édifices emblématiques, marqués par l’habillage des façades des bâtiments européens avec des éléments architectoniques et décoratifs empruntés du vocabulaire traditionnel. Nous essayons, dans le présent article d’étudier ce travail de sélection de ces référents culturels, en analysant les éléments architectoniques et décoratifs de trois édifices publics emblématiques. Ceci nous permettra de décrypter ce langage architectural, et d’identifier le patrimoine bâti à travers ces référents architectoniques.

Mots-clés


langage architectural ; néo mauresque ; éléments architectonique et décoratif

Texte intégral :

PDF

Références


BEGUIN, François, Arabisances : Décor architectural et tracé urbain en Afrique du Nord, 1830-1950, Bordas, Paris, Dunod, 1983, 170p.

COTE,Marc Constantine-cité antique et ville nouvelle-,Editions Media-Plus, 2006, (120p).

DECLETY, Lorraine, « L'architecte orientaliste », Livraisons d'histoire de l'architecture, n°5, 1er semestre 2003, p.55-65, [en ligne] (consulté le 11-04-2018).

FOURA Yamina, « La patrimonialisation des tissus néo mauresque et Art Déco à Constantine : une stratégie de préservation durable » in Colloque international Interventions sur les tissus existants pour une ville durable, 2011,

GROUPE µ, (1992), « traité du signe visuel. Pour une rhétorique de l’image », Tome 1, Paris : le seuil in Patrizia Laudati. Formes de l'architecture : langages, images et pratiques partagés. Pascal Lardellier. Formes en devenir. Approches technologiques, communicationnelles et symboliques, Hermes Science Publishing, 2014, Collection Science Cognitive et Management des Connaissances, 978-1-78405-011-5. 〈halshs-01224063〉 (23 Mars 2018)

KOUMAS Ahmed, NAFA Chehrazade, L’Algérie et son patrimoine : Dessins français du XIXe siècle, Paris, Editions du Patrimoine, 2003, 207p.

LAUDATI Patrizia. Formes de l’architecture : langages, images et pratiques partagés. Pascal Lardellier. Formes en devenir. Approches technologiques, communicationnelles et symboliques, Hermes Science Publishing, 2014, Collection Science Cognitive et Management des Connaissances, 978-1-78405-011-5.

OULEBSIR Nabila, « Du politique à l’esthétique : L’architecture néo-mauresque à Alger », in Urbanité arabe.hommage à Bernard Lepetit, textes rassemblés par J.Dakhlia, Paris-Arles, Actes Sud, 1998,

OULEBSIR Nabila, « Les ambiguïtés du régionalisme : le style néo mauresque », Cohen Jean-Louis, Oulebsir Nabila, Kanoun Youssef, Alger, Paysage urbain et architectures, 1800-2000, Les éditions de l’Imprimeur, Paris, 2003, pp. 104-125.

SAMAR Kamel, « La Grande Poste d’Alger : Un joyau de l’architecture néo-mauresque », Revue Vies de villes, n°01 janvier 2005, ISSN : 1112 – 5284, pp 68-70.

QUELQUES REFERENCES ELECTRONIQUES :

https://www.tripadvisor.fr

http://www.constantine-hier-aujourdhui.fr

www.travel-images.com

Galica.bnf.fr

www.yannarthusbertrand.org

http://forgalus.free.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.