L’IMPACT DES ZONES INDUSTRIELLES ET D’ACTIVITES SUR L’ENVIRONNEMENT URBAIN. Le Cas de « Palma » et de « Rhumel » à Constantine.

Esma MEZA, Samia BENABBAS

Résumé


L’industrie et la ville ont été depuis longtemps indissociables. Effectivement, l’industrie avec tous ce qu’elle génère de main d’œuvre et ce qu’elle entraine de migration, favorise l’implantation et la croissance urbaine. Aussi, cette même industrie fragilise notre environnement par ses déchets, ses diverses formes de pollutions qu’elle engendre et que l’homme subit les conséquences. Constantine s’est dotée de plusieurs zones industrielles et d’activités conçues au début de leurs créations à sa périphérie, mais avec la croissance de la ville, l’urbanisation est allée au-delà de ces zones avec tout ce que cela implique en termes de pollution et de nuisances, Devant cette situation :

-Quel est  l’impact du développement économique et social sur l’environnement urbain?

- Quelles sont les répercussions de nuisances et pollutions de ces zones sur leur environnement ?

- Par quel outil, doit-on aménager, et concevoir  notre environnement et œuvrer pour le développement durable de la ville ?

Le capital environnemental devrait être considéré au même titre que le capital financier, car  l’atteinte à l’environnement n’est pas toujours réversible. La prise de conscience de l’aspect environnemental permet de mieux concevoir l’espace industriel en rapport avec le milieu, et maintenir en parfaite santé l’environnement. On peut dire que les zones industrielles et d’activités  ne sont plus actuellement  un espace périurbain spécialisé, mais sont  devenues  un secteur flou en plein périmètre urbain, qui a des influences sur la ville avec tous les inconvénients qui peuvent en découler. Par le biais de cette recherche, nous essayerons de connaitre par quel moyen doit on concevoir les zones industrielles et zones d’activités, et quel devenir pour ces zones , afin d’avoir un espace favorable à la vocation recherchée ?


Mots-clés


zones industrielles ; zones d’activités ; impact ; environnement ; pollution

Texte intégral :

PDF

Références


BARON, R. (2011). (Ré) inventer la zone d’activités Pour un aménagement durable des espaces d’activités . Loire-Atlantique: Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Loire-Atlantique.

F.Nedjai. (2002). les instruments d’urbanisme entre propriétaire foncier et application cas d’étude : la ville de Batna,. Mémoire de Magésiter,option ;urbanisme.Université de Biskra.

Françoise, P. M. (1996). Dictionnaire de l'urbanisme et de l'aménagement,. Paris,: PUF, 2ème,.

J-Louis Masson. ( 1984). Situation et devenir des zones industrielles,. Lyon : IN: revue de géographie de Lyon. Vol. 59 n°4,.

SAFFACHE Pascal. (2002). Dictionnaire simplifié de l'aménagement. Cahors,: Ibis Rouge Editions, Presses Universitaires créoles.

Décret exécutifs n°06-141 du 20 Rabie El Aoul 1427 correspondant au 19 avril 2006 définissant les valeurs limites des rejets d’influents liquides industriels

Cahier de charge de la zone d’activité Rhumel et la zone industrielle Palma , APC de Constantine ,Article 24 :protection de l’environnement , centre d’étude et de réalisation en urbanisme –Constantine, p 22.

AUTRES TRAVAUX CONSULTÉS :

GACHELIN Charles, "La localisation des industries", Paris, PUF, 1977, 204 p.

GUENIOT Yves, "Des zones industrielles vers les parcs d’activités", Paris, Berger-Levrault, 1974, 438 p.

MATHIEU Jean-Louis, "Espace industriel, espace social : l’aménagement des zones d’activités", Paris, CCI, 1982, 79 p.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.