Pour une approche pédago-politico- Problématique de l'habitat de masse dans les Grands ensembles ou Z.H.U.N.

Youcef Lazri

Résumé


L’idée d’amorcer une fine attention et d’ouvrir un débat soucieux, fécond et pluridisciplinaire sur la planification et la production du capital habitable en Algérie à l’orée de ce troisième millénaire prévaut sur les images tantôt stigmatisées et tantôt nostalgiques aux politiques d’ajustement structurel. De ce fait, l’emprunt de la légitimité de la réflexion parait de prime abord émaner de la sensibilité consciente des interrogations scientistes d’ordre collégial. Cependant l’objet ou ’essence même de la planification se traduit en fait dans une hypothèse implicite, rarement exposée de manière précise, mais toujours sous- jacente dans la pensée des architectes : « c’est la qualité formelle de l’espace ménagé qui sera un facteur déterminant de l’équilibre psycho physiologique et social des habitants » observation pertinente empruntée à beaucoup d’architectes chercheurs. Dans certain cas, ce désir de bien faire des architectes qui n’est pourtant pas remis en cause, même si leur goût du spectaculaire ou du sobre peut être sujet à la critique, ainsi peut-on se demander donc où se trouve le hiatus ?Pourquoi les habitants n’arrivent-ils pas à s’approprier les espaces habités dans les grands ensembles ? Souci observé et partagé par : PH. Boudon 1965 (in Pessac) et J.F.Augoyard 1979 en France, P. Bourdieu 1972, Thyssen Xavier et Serge Santini 1982 en Tunisie, PH. Pannerai en Egypt 1983, F.N. Bouchanine 1990, D.Pinson 1992 au Maroc, R. Bekkar, N. Boumaza et D.Pinson 1996 en France M. Madani et A. Bendjelid 1996,
A. Lakjaa 1996, A.Rouag –djenidi 1996 en Algérie et Agnès Déboulet en Tunisie 2003.


Mots-clés


Appropriation de l’espace ; manières d’appropriation ; stratégies’appropriation ; modèle socioculturel ; mode d’habiter

Texte intégral :

PDF

Références


Z.H.U.N : ce sont les zones d’habitat urbain nouvelles

introduites par l’Etat Algérien en 1974.

L’espace habité n’est cependant que cet espace occupé par des habitants à des fins d’usage et de consommation habitante, il est aussi un espace domestiqué par les usagers. Il est à la fois objet et sujet des sciences humaines et où il permet aussi l’implication d’une multitude d’agents sociaux. Or, cet espace habité devient vite le résultat d’une dichotomie ou / et d’un anachronisme d’espace produit en tension et en tiraillement entre deux forces, l’une est imposée par le pouvoir et les lois …. Et l’autre manifeste des valeurs d’appartenance à une société. Ainsi, cet espace est défini par excellence comme étant l’espace d’une société légitime, utilisé comme lieu de mise en scène de leurs registres exclusifs * Notre réflexion n’entend toucher là qu’à la dimension de l’habitat de masse dans les Z.H.U.N.** dans notre cas, la notion d’habitabilité est prise dans son acception qui renvoie à la qualité de ce qui est habitable.

Paris en 1780 par Haussmann, Brasilia en 1957 par L. Costa et la prolifération du phénomène de la production de logement social au XX ème siècle dans le monde.

Bertrand Jouvenel écrit à propos : « le pouvoir social tend à

devenir égoïste et qu’un pouvoir égoïste tend à s’organiser socialement ce qui fonde la dialectique ».

J.P LACAZE ; « Introduction à la planification urbaine » ; Ed :

Moniteur ; 1979; Paris ; 302pp.

On citera la réaction de M. Heidegger lorsqu' il écrivait : " la

véritable de la crise de l'habitat est en ce qui les mortels en sont toujours à chercher l'être de l'habitation et qu'il faut d' abord apprendre à habiter."

D. Pinson, « La monumentalisation du logement ou l’architecture des Z.U.P. comme culture » ; in les cahiers de la recherche architecturale n°38-39, Paris 1996, pp 1-8.

D. Pinson, op. Cit.

Z. Karamanou et al ; « Au-delà de l’espace institutionnalisé » ; in Ed : anthropos ; Paris 1978; pp268.

Z. Karamanou et al, ibid. . Pour une approche pédago- politico- problématique de l'habitat de masse……………

Ernest Neufert ; « Les éléments des projets de construction » ; 8ème Edt ; Dunod ; Paris ; 2002 ; pp44 45.

Jacques Tournu ; « La maison sur mesure » ; in 2 ème Edt :

Moniteur ; Paris ; 1982.

Daniel Pinson ; op. Cit.

Daniel Pinson ; ibid.

Jacques Tournus ; op. Cit. pp17 18 et 19.

Z. KARAMANOU et Al pp 12,13.

L’administration, en s’occupant alors des tâches de gestion

urbaine et d’aménagement territorial engendre des pôles de réflexion et d’actions plurielles.

C.I.A.M. congrès international de l’architecture mondiale.

Rachid Hamidou ; « Le logement, un défi » ; in Co- Edt Issat – idir ; 1989 ; Alger ; pp.410.

Jacques Tournu ; « Maison sur mesure » ; 2 ème Edt ; Moniteur ; Paris ; 1982.

Ses données sont tirées des instructions ministérielles Habitat n° 268/SPM / M. Hab. du 15 Sept 1997. Arrêté interministériel n° 58 / SPM du 01/ 02/ 1987____ 86/87.

Rapport du C.N.E.S. (Commission , population et besoins sociaux). Rapport concernant le logement social. IV ème session plénière : Oct. 1995.

Groupe interministériel d’évaluation de l’environnement, « vers une évaluation du cadre de vie », Paris 1973, pp 20/28.

Ibid 22.

Alexander Tzonis; op. Cit.; 1976.

J.P. Lacaze; op. Cit. Pp 78,79et 80.

On peut se référer aux travaux de recherche de H. Raymond, J.C. De Paule, D. Pinson et F.N. Boucharnine.

Z. KARAMANOU et Al, op. Cit.

Z. Karamanou et al, op Cit.

On peut se référer aux travaux de recherche de H. Raymond, J.C. De Paule, D. Pinson et F.N.Boucharnine.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.