LES VILLAGES SOCIALISTES, UNE IMAGE FABRIQUÉE POUR L’ESPACE RURAL.

CHABI Nadia

Résumé


Parler des villages socialistes maintenant c’est s’intéresser à l’espace rural qui constitue un domaine négligé par les chercheurs. La connaissance de ce modèle réalisé et unique visant à promouvoir la campagne peut servir d’un point de départ à des recherches sur le monde rural. L’évaluation de cette experience peut constituer une base de connaissance fondamentale pour toute intervention en cours ou future et surtout ouvrir une porte sur cet univers délaissé par toute une société qui place l’urbain comme priorité et objectif à atteindre. Synonyme de modernité, l’urbain constitue avec tout ce qu’il comporte comme sens sémantique et symbolique, un modèle, un objectif à atteindre. Choisi comme référent, l’urbain est pensé comme l’aboutissement de toute évolution de la société rurale. Par contre, le rural inhérent à la tradition est fortement liée au travail agraire en prenant un sens restreint celui de l’archaïsme et le sous développement. Il est évident que l’opposition urbain-rural est réduite à l’antinomie société moderne - société traditionnelle où le village traditionnel comparé à la ville accuse un retard considérable. La ville s’impose alors au monde rural comme une image à copier et un idéal à poursuivre. Par conséquent, l’urbanisation est préconisée comme moteur de développement pour la campagne sachant que toute transformation, d’une société passe indubitablement par la réorganisation de son espace et l’amélioration de ses conditions. Adepte de cette logique, l’Algérie des années 70 a opté pour les villages socialistes agraires dont les plans sont projetés et établis dans des bureaux d’étude loin de la société et de son vécu réel. Elément de restructuration de l’espace rural, les villages socialistes agraires de création ex nihilo ou greffé représentent un modèle normatif tirant son essence de la ville de par leur tracé, leur équipement à caractère urbain, le type de maison projetée. Cependant, l’application de la politique des villages socialistes à travers l’implantation de modèles institutionnalisés s’est faite sur un espace rural possédant une structure originelle fondée sur la communauté villageoise traditionnelle ayant une histoire, un mode de vie, une culture propre à elle.


Mots-clés


Tradition ; Modernité ; Rural ; Urbain ; Village ; Ville ; Image

Texte intégral :

PDF

Références


- Benachenhou. A, Villages socialistes et habitat rural, O.P.U, Alger, 1973.

- Cote .M, L’Algérie ou l’espace retourné, Flammarion, France, 1988.

- Lesbet .D, Les 1000 Villages socialistes en Algérie. O.P.U, Alger, 1983.

- Loupiac. C, La ville, entre représentation et réalités, SCEREN [CNDP], Paris, 2005.

- Merlin. P, Choay. F, Dictionnaire de l’urbanisme et de l’aménagement, Presses Universitaires de France, Paris, 1988.

- Moser. G, Weiss. K, Espaces de vie : aspects de la relation homme- environnement, Armand Colin, Paris, 2003.

- Mumford. L, La cité à travers l’histoire, Editions du Seuil, Paris, 1964.

- Rambaud. P, La société rurale et urbanisation, 2eme Edition, Seuil, Paris, 1964.

- Panerai.P, Demongon. M, Depaule. J. C, Analyse urbaine, Parenthèses, Marseille, 2002.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.