LE CENTRE VILLE DE CONSTANTINE PROJETS ACCUMULÉS ET CONTRAINTES DE RÉALISATION

ROUKIA BOUADAM-GHIAT

Résumé


Le centre ville est un espace produit susceptible d'être constamment mutable. Il n'est pas une donnéearrêtée, et définitivement figée dans sa nature, dans son contenu, dans ses dimensions et dans ses limites [22]. Aussi fortement chargé de valeurs et de significations, avivées et constamment renouvelées par les rivalités pour son appropriation, le centre est un espace symbole et un espace enjeux. Face aux diversités de pressions qu'ils subissent fréquemment, les centres nécessitent une intervention publique qui s'appuie sur la formulation des enjeux urbains et sociaux dont ils sont l'objet. L'aménagement du centre ville compte par conséquent parmi les problèmes les plus aigus à résoudre. De ce fait, la réflexion relative à cet espace est un sujet difficile, complexe, en particulier quant ce dernier est un savant mélange de plusieurs ivilisations. En conséquence, les mesures à prendre, les actions à mener, la définition des priorités, la formulation des enjeux urbains et sociaux revêtent une aussi très grande importance. Qu'en est-il du centre ville de Constantine ? A Constantine, la situation est un peu particulière, du fait que le centre ville présente la fraction la plus ancienne de l'espace urbain. Ce dernier connu plusieurs mutations, à travers son histoire souvent en liaison avec les changements des acteurs et d'enjeux. Les plus récentes mutations concrètes sont liées à l’occupation coloniale Française. Depuis le centre devient au coeur d'une multitude de réflexions, projets et débats entre différents acteurs en vue d'un développement qui pivote autour d'une diversité d'enjeux. Cependant, sur terrain aucune concrétisation réelle n'a suivi cette réflexion, pourquoi ? L'intérêt de cet article renvoie en la manière dont la réflexion sur le devenir du centre et du patrimoine constantinois à partir de l'interrogation sur les stratégies d'interventions envisagées par les différents acteurs et sur les raisons qui empêchent la mise en application des différentes études et projets.


Mots-clés


Centre ville ; Constantine ; particularité ; similarité ; projets ; contraintes

Texte intégral :

PDF

Références


Babelon (Jean-Pierre) et Chastel (André), « La notion de patrimoine », Revue de l’art, 1980, n°49, pp.5-32.

Bengherab, M - Actes du colloque international d’Oran les tissus urbains .1987.

Bertoncello, B, 2004, centres anciens, entre vitrine de ville et gestion de la pauvreté : une question de développement, ARN n°5,(http://www.unidiversite.org/Intervention%20Brigitte%20 Bertoncello.html ).

Bordreuil J.S.et Ostrowesky. S- l’émergence des pôles attractifs rapports intermédiaire, ed université de Provence, 1980.

Bouadam.R :

- la particularité et le devenir de la médina de Constantine, thèse de Magister ,2002.

- la question du renouvellement urbain, passé et présent, acteurs et enjeux, cas du Centre ville de Constantine, Séminaire international, Villes et territoires : mutations et

enjeux actuels, Laboratoire PUVIT, université Ferhat Abbas de Sétif. 12, 13 et 14 Novembre 2005.

- La permanence d’un centre et d’une centralité. Cas de la ville de Constantine. Colloque international, Fabrique de la ville et mutations des formes d’urbanité, Département d’Architecture, Université Mohamed Boudiaf d’Oran USTO. 17, 18 et 19 décembre 2005.

- Quelle stratégie d’action pour le centre ville de

Constantine acteurs et enjeux, séminaire la ville Algérienne et

les mutations actuelles : problèmes et solutions. Département de Sociologie et Démographie, université Mentouri

Constantine. 13- 14 Novembre 2005.

- Le devenir du centre ville de Constantine une histoire de controverse, Al-Bahit Al-Ijtima’i, N°09 juin 2009. http://www.umc.edu.dz/vf/images/pdf/art17.

Boumediene, S, Actes du colloque international d’Oran, les tissus urbains .1987.

Bouche Nancy ,2000, (dir.),intervenir en quartiers anciens: enjeux, démarches, outils, Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat, ministère de l'Equipement, des transports et du logement Paris : Ed. du Moniteur, 542 p

Choay Françoise, 2006, pour une anthropologie de l’espace, ed Paris, Seuil

Cote .M – l’Algérie, espace et société, media plus, Constantine ,2005.

DPAT, Direction de la planification et de l’aménagement du territoire, 2000,2007.

Direction des finances de la wilaya de Constantine,2009.

Edde -H –des villes anciennes et de l’urbanisme contemporain.2000.

Eichelbrenner .mb – Constantine la conquête et le temps des pionniers, non daté.

françois Grether, IN Projet urbain n°13 août 1998.

Guerroudj. T, Actes du colloque international d’Oran .les tissus urbains .1987.

Guy Burgel, 2006, La revanche des villes, hachette littératures.

Ingerop. Étude de faisabilité d’une ligne de tramway Constantine.2004

Joseph Belmont, IN Projet urbain n°13 août 1998

Lesbet. D, l’évolution des idées sur l’urbanisme Algérois de 1830 a nos jours, in revue chamlier mars 1988 Alger.

- Les instruments d’urbanisme : P.U.D 1975 et Pud 1982 P.D.A.U 1998.

- Levy j.p - centre villes en mutation paris -cnrs-1987.

- Metro D’alger, étude d’amélioration des conditions de circulation dans le centre ville de Constantine .1997.

Jérôme Monnet, 2000 ,les dimensions symboliques de la centralité, in Cahiers de Géographie du Québec • Volume 44,

n° 123, Pages 399-418).

ONS, office national des statiques.

- Presse Algérienne : el watan, édition 8 avril 2006

Le quotidien d’Oran. 6 décembre 2005 - 22 juillet 2006

- le 25.05.2009. Liberté Algérie - Mercredi 5 Décembre 2007

PPSMVSS 2008, plan permanent de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardes.

Schein I, scénario pour la centralité, in villes nouvelles évolution des centres.1987.

U.R.B.A.C.O. Restructuration et rénovation du rocher de Constantine, diagnostic et Propositions ,1984-1985.

Suquet A,.Boudin, le problème des centres de villes à l'étranger, ed L’information des bâtiments.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri  Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.