MISE A NIVEAU, GOUVERNANCE ET PERFROMANCE DE LA PME PRIVEE ALGERIENNE :« LE CAS DE LA PME GCP « JUTOP » : 2004 - 2014 »

Hichem Sofiane SALAOUATCHI, SANDRA SAIBI, BOUALEM ALIOUAT

Résumé


In a socio-economic environment characterized by very frequent mutations, the small and medium private Algerian enterprise (SME), going through a difficult experience to go to the market economy. This company will revise its management style, something already made in its competitors who practice methods of effective management and governance. Given this situation, the stakeholders in this sector are forced to upgrade their business.

Our paper presents the first few items and bases on governance and small and medium enterprise and the elements offered by upgrading to apply governance in this type of business. We consolidate our research by an empirical study using a principal components analysis (PCA) factors relevant to an private Algerian SMEs located in the subsector drinks and juices, have benefited from the program upgrade based on social indicators and indicators of corporate governance. Thereafter attempt to see if the process of upgrading is capable enough to maintain the performance and growth of this SMEs.


Mots-clés


Governance ; private Algerian SMEs ; upgrade of SMEs ; agency relationship ; perfromance ; growth

Texte intégral :

PDF

Références


ALIOUAT.B ., 2013 : « Développement et Entrepreneuriat en milieu hostile : une approche conventionnaliste et contingente de l’entrepreneur confronté au déficit de régulation et au défaut de gouvernance en Algérie », en cours de publication in Revue Maghreb-Machrek.

ALLOUCHE.J, I. HUAULT., 1998 « Contrôle, coordination et régulation : les nouvelles formes organisationnelles », Finances Contrôle Stratégie, Vol1,n°2, juin, p5-31.

AZZOUZI.B., 1997 : « PME et stratégie de développement au Maroc », éd., Almaarif Aljadida.

BASLY.S., 2006: "Propriété, décision et stratégie de l’entreprise familiale : une analyse théorique", Colloque de l'Association Française de Finance, Poitiers : France.

BAUMOL W.J., 1959: Business behavior, value and growth. MacMillan Company.

BENBALA.M., 2013, Les pratiques de bonne gouvernance dans les PME algériennes : état des lieux et tendance à moyen terme, mémoire de magister, soutenu à l’ESC d’Alger, Décembre.

BENISSAD.M., 1985: « Stratégies et expériences de développement », OPU, Alger.

BEN MLOUKA.S., SAHUT.J-M., 2008, « La taille est-elle un facteur déterminant de la compétitivité des entreprises ? », La Revue des Sciences de Gestion, 2008/5 n°233, p. 77-86.

BENTALEB.C., LOUITRI.A., 2011, « La construction de la croissance des PME au Maroc », Management & Avenir, V3, n° 43, p77-81.

BERGERON.H., 2000, « Les indicateurs de performance en contexte PME, quel modèle appliquer? », 21ème congrès de l'AFC, France (2000).

BERLE A., MEANS G., 1932 : The modern corporation and private property (2ème éd. 1956), New York, MacMillan.

BOCQUET R., MOTHE.,C., 2009, « Le rôle des institutions publiques dans la gouvernance des pôles de compétitivité de PME », Revue canadienne des sciences régionales, XXXII: 3, 2009, 411-426.

CALVI-REVEYRON.M., 2000: Le capitalisme familial, dans un contexte français, induit-il moins de dividendes que les autres formes d'actionnariat ? Finance Contrôle Stratégie Volume 3, N° 1, p. 81 - 116.

CHARREAUX G.1997., : le gouvernement des entreprises, Economica.

COASE. R. H. 1987 ., :"The nature of the firm, Economica, N.S., 4, Novembre. Traduction française, “La nature de la firme”, Revue française d’économie, II, Hiver.

CORIAT.B., WEINSTEIN.O., 1995., : Les nouvelles théories de l’entreprise, LGF.

CYERT. R.M. et March J-G., 1963: A behavioral theory of the firm. Englewood.

DAKKAK B., CHATER Y., GUENNOUN M., 2013 : « Diagnostic du Système de Management Intégré Qualité, Sécurité, Environnement des PME/PMI Marocaines », Manuscrit auteur, publié dans "QUALITA 2013, Compiègne : France".

DAVIS et TAGIURI ., 1992, «Bivalent Attributes of the Family Firm»,Working paper, Owner Managed Business Institute, Santa Barbara.

FAYOL.H., 1990, Administration industrielle et générale, Enag/éditions, Alger.

FEYNIE.M., 2009, « L’état actuel des relations de pouvoir dans l’entreprise : Un frein au développement de la prospective de métiers. Illustration par le rapport au temps dans une entreprise publique », colloque «la prospective au service de la GRH et du management » ESSEC Cergy-Pontoise, France.

GOURLAOUEN., J-P., 1978, « A propos de l'inefficience », Revue d'économie industrielle. Vol. 5. 3e trimestre, 1978, pp. 56-81.

HARRISON.,B., 1995, "Symposium on Harrison's "Lean and Mean": what are the questions?"Small Business Economics, Vol. 7, N°5, pp25-31.

HOYUP.,D., 2004: "le miracle asiatique et l'ouverture commerciale: construction et limites d'une interprétation dominante a-institutionnaliste", séminaire "institutions et développement", Matisse –Paris1.

JARNIOU.,P., 1981, L' entreprise comme système politique, PUF,Paris.

JENSEN. M. C., MECKLING.W.H., 1976 « Theory of the Firm: Managerial Behavior, Agency Costs and Ownership Structure », Journal of Financial Economics, October, V. 3, No. 4, pp. 305-360.

KOUDRI.A., 2006, "Démographie entrepreneuriale et vitalité économique", de la gouvernance des MPE-PMI, regards croisés France-Algérie, ed l'Harmattan.

LEIBENSTEIN H., 1966 « Allocative Efficiency vs "X-efficien- cy"» American Economic Review Vol 56, N. 3 June.

LEIBENSTEIN H., 1969 «Organizational or Frictional briar, X-efficiency and the Rate of Innovation», Quarterly Journal of Economics, November, Vol. 83, N.4, pp. 600-623.

LEIBENSTEIN H., 1973 «Competition and X- Efficiency», Journal of Political Economy, Vol. 81, N.3, May, pp. 765-777.

LEIBENSTEIN H., 1976 «Beyond Economic Man - A New Foundation for Microeconomics», Harvard University Press.

MANSFIELD E., 1996, Economie appliquée à la gestion, Economica.

MARNIESSE.S., 2000 , Approches théoriques de la dynamique des micro entreprises dans les pays en développement, document de travail, développement et insertion internationale.

MARRIS.R., 1964: The economic theory of managerial capitalism. MacMillan. Traduction française, L'entreprise capitaliste moderne, Dunod, 1971.

MAYER.C., 1996: "gouvernement d'entreprise, concurrence et performance", Revue économique no 27, 111.

MENDEL A. et BARDET M., 2008, « Quelle gouvernance pour les pôles de compétitivité constitués de PME », Revue française de gestion, 2008/10 n° 190, p. 123-142. DOI : 10.3166/rfg.190.123-142.

MIMOUN.L., KHELADI.M ., 2006: "Partenariat Algérie-Union européenne et mise à niveau des entreprises algériènnes", Colloque "Economie Méditerranée Monde Arabe", université Galatasaray, Istambul, Turquie.

PASTRE.O., 1994 , « Le gouvernement d’entreprise, question de méthodes et enjeux théoriques », revue d’économie financière, n° 31, p. 18.

PÉREZ. R., 2003, La gouvernance de l’entreprise, éditions la Découverte.

SALAOUATCHI H-S., BELGHACHE S., 2010, « Tentative de détermination des facteurs de motivation des ressources humaines dans les entreprises publiques algériennes : le cas des entreprises ENAG et VERITAL », Revue des Reformes Economiques et Intégration en Economie Mondiale, ESC n°8/2010.

SHLEIFER. A.,VISHNY.R .H., 1996, apporteurs réduits aux seuls apporteurs de capital financier.

SIMON .H.A., 1941, Theories of decisions making in economics and behavioural.

ST-PIERRE J., 2009,"la participation des PME à l'économie mondiale: les PME des pays du nord et du sud adoptent-elles les mêmes comportements?", revue des sciences commerciales et de gestion.

TEMMAR. H., 1983, Stratégie et développement indépendant, le cas de l »Algérie bilan, OPU.

WILLIAMSON.O.E., 1964, The economics of discretionary behavior, Englewood.

WILLIAMSON. O. E., 1985, The Eco


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.