Oralité et préservation de la mémoire par l’écriture

Inès BOUKEZOULA

Résumé


    Dans cet article, nous nous intéressons à la manière dont Latifa Ben Mansour adapte l’oralité aux codes de l’écriture dans La Prière de la peur. Les modes de l’oralité et de l’écriture étant différents, l’introduction de l’oralité dans le texte romanesque s’accompagne de procédés et de pratiques spécifiques. En mettant l’accent sur les mécanismes d’intégration de l’oralité dans le texte littéraire, notre analyse  revientsur les modalités de restitution de l’oralité dans et par le texte mansourien et le rôle joué par la construction textuelle dans la préservation de la mémoire et sa transmission.


Mots-clés


oralité; écriture; mémoire; transmission; personnages

Texte intégral :

PDF

Références


- Mikhaïl Bakhtine, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, 1978 [1975].

- Mikhaïl Bakhtine, La poétique de Dostoïevski, Paris, Seuil, 1970, [1929, 1963].

- BARTHES Roland, Le Grain de la voix, entretiens, 1962-1980, Paris, Seuil, 1981.

- BEN MANSOUR Latifa, La Prière de la peur, Paris, La Différence, 1997.

- BERTHELOT Francis, Parole et dialogue dans le roman, du discours intérieur au dialogue, Paris, Nathan, 2001.

- BERTRAND Michel, Langue Romanesque et parole scripturale, essai sur Claude Simon, P.U.F, 1987.

- BUTOR Michel, La Balance des fées, in Répertoire I,Paris, Minuit, 1968.

- CALAME-GRIAULE Geneviève, Le renouveau du conte, Paris,CNRS, 1991.

- CARLIER Christophe, La Clef des contes, Ellipses, 1998.

- CHAULET-ACHOUR Christiane et AZZA-BEKKAT Amina, Clefs pour la lecture des récits, Convergences critiques II, Ed. Du Tell, Blida, 2002.

- DALLENBACH Lucien, Le Récit spéculaire, Essai sur la mise en abyme, Paris, Seuil, 1977.

- DE CERTEAU Michel, L’Écriture de l’histoire, Paris, Gallimard, 1975.

- DEJEUX Jean, La littérature féminine de langue française au Maghreb, Ed. Karthala, Paris, 1994.

- GENETTE Gérard, Discours du récit, Seuil, 2007 [1972].

- GOODY Jack, Entre l’oralité et l’écriture, Paris, P.U.F., 1994.

- JEAN Georges, Le pouvoir des contes, Casterman, 1990 [1981].

- KAZI-TAMI Nora Alexandra, Roman africain de langue française au carrefour de l’écrit et de l’oral (Afrique noire et Maghreb), L’Harmattan, 1995.

- KEGLE Christiane, GODIN Richard, Les récits de survivance, modalités génériques et structures d’adaptation au réel, PUF, 2007.

- LALAOUI Fatima Zohra, Écriture de l’oralité et contre discours féminin dans Loin de Médine d’Assia Djebar,Articlein Semen, n°18, De la culture orale à la production écrite: Littérature africaines, 2004.

- TADIE Jean-Yves et Marc, Le sens de la mémoire, Gallimard, 1999.

- ZUMTHOR Paul, Introduction à la poésie orale, Paris,Seuil, col. Poétique, 1983.

Notes :

(1)-Latifa Ben Mansour, Entretien in Air France madame, Juin-juillet 1997.

(2)-Latifa Ben Mansour, La Prière de la peur, La Différence, 1997.

(3)-Michel Butor, La Balance des fées, in Répertoire I, éd. de Minuit, 1968, p. 117.

(4)-Georges Jean, Le pouvoir des contes, Casterman, 1990, p.14.

(5)-Idem.

(6)- Christophe Carlier, La Clef des contes, éd. Ellipses, 1998, p. 41.

(7)-Idem.

(8)-Mikhaïl Bakhtine, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, 1978, p. 181.

(9)-Idem.,p. 102.

(10)- Mikhaïl Bakhtine, La poétique de Dostoïevski, Paris, Seuil, 1970, p. 188.

(11)-Idem., p. 249.

(12)-Francis Berthelot, Parole et dialogue dans le roman, Paris, Nathan, 2001, p. 122.

(13)- Idem., p. 126.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.