DOMMAGES CAUSÉS À LA MOLECULE D’ADN PAR LES EFFETS CONJUGUÉS DE DEUX DISTRIBUTIONS D’ESPÈCES RADIOLYTIQUES

M.E.K ABDELMOUMENE, A SAIFI

Résumé


L’ADN, support de l’information génétique de la cellule, est la cible la plus importante lors d’une exposition à un rayonnement ionisant (radiothérapie, scintigraphie…). Sa dégradation est à
l’origine de désordres cellulaires dramatiques comme la cancérisation. Pour quantifier ces effets, nous avons considéré deux électrons d’énergie incidente 1 KeV qui traversent un milieu aqueux fournissant chacun une distribution de  radicaux libres (e-aq, H,OH, H+aq, H2, H2O2, OH-, O2, O-2, OH2, OH2-) que nous avons fait évoluer selon un ensemble de codes informatiques élaborés sur un modèle déterministe jusqu’à leur collision et estimer ainsi la concentration et le rendement de chaque espèce. Dans cette étude, nous n’avons considéré queles espèces les plus agressives vis à vis des molécules biologiques e-aq, H et plus particulièrement l’hydroxyle OH.
Nous avons ainsi estimé le nombre moyensde diverses lésions portées à l’ADN.
L’intérêt essentiel de cette étude est lamise au point d’un modèle simple d’adaptation facile du point de vue applications qui peut renseignersur les dommages causés à une molécule aussi importante que l’ADN.

Mots-clés


Radiothérapie; Monte-Carlo; diffusions; distribution spatio-temporelle; espèces radiolytiques; rendement radiochimique

Texte intégral :

RESUME PDF

Références


-Steel G.G.. "Basic Clinical Radiobiology". Edward Arnold Publishers. pp. 2-3,1993. 60

-BoagJ.W.. "The time scale in radiobiology". 12th Failla memorial lecture. In: Radiation Research. Eds Nygard of, Adler H.I and Sinclair W.K. Academic Press. 1975.

-Maurizot M.S., Begusova M., Charlier M. "Dégradation de l’AND par les rayonnements ionisants. Influence de la structure et de l’environnement". L’actualité chimique. pp. 97-102, 2003.

-Terrisol M.. "Méthodes de simulation du transport d’électrons d’énergies comprises entre 10 eV et 30 KeV". Thèse de Doctorat ès-Sciences, N° 839, Toulouse, 1978.

- Kutcher G.J., Green A.E.S.. "A model for energy deposition in liquid water". Rad.Res., 67, pp. 408-425,1976.

-Michaud M,Sanche L. "Total cross sections for slow electron (1-200 eV) scattering in solid H2O". Phys.Rev.A,36,N° 10, pp. 4672-4683,1987.

Trumbore C.N., Short D.R., Fanning J.E., Olson J.H. "Effect of pulse dose on hydrated electron decay kinetics in the pulse radiolysis of water,a computer modeling study". J. Phys. Chem., 82, N°26, pp. 2762-2767,1978.

Shwarz H.A. "Applications of the spur diffusion model to the reaction,chemistry of aqueous solutions". J. Phys. Chem., 73,N° 21, pp. 1928-1937, 1969.

Beaudre A. "Simulation spatio-temporelle sur ordinateur des processus radio-lytiques induits dans l’eau par des électrons ".Thèse de doctorat d’université, N° 371, Toulouse, 1988.

Chadwick K.H., LeeNhouts H.P. "The molecular target

theory of cell survival andits application in water". Rapport EUR-4918C, 1973.

Chapman J.D., Reuvers A.P., Doern S.D., Gillepsie C.J., Dugle D.L. "Radiation chemical probes in the study of mammalian cell inactivation and their influence onradiobiological effectiveness". Fifth Symposium on Microdosimetry, Pall Anza, Italy, EUR-5452, 1975.

Trevor J.M., Steel G.G.. "Molecular aspects of radiation biology"inBasic clinicalradiobiology.E. ArnoldPublishers. pp. 215, 1993.

Burns W.G.,MayR., BaverstockK.F."Oxygen as a product water radiolysis inhigh let tracks. I. The origin of the hydroperoxyl radical in water radiolysis". Rad.Res., 86, pp. 1-19, 1981.

Magné J.R., Magné-MartyR.M."Biophysique".Ed. Ellipses, pp. 305-306, 1991.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.