ALNUS GLUTINOSA (L. GAERTN), UN ARBRE PRECIEUX A SAUVEGARDER DANS LES ECOSYSTEMES HUMIDES DU NORD-EST ALGERIEN

A BEDDIAR, M MEKADEM

Résumé


L’aulne glutineux (Alnus glutinosa L. Gaertn) est l’essence forestière la plus importante dans les
écosystèmes humides du Nord-Est algérien. Il y forme des peuplements naturels probablement les
plus grands d’Afrique du Nord. Malheureusement ces peuplements sont fortement menacés suite aux
dégradations qu’ils subissent.
Afin de valoriser la présence de l’aulne dans ces lieux, nous avons étudié ses capacités de
régénérations naturelles et ses possibilités d’associations symbiotiques dans cinq stations
différentes localisées dans la wilaya d’El Tarf.
Il s’est avéré qu’il rejette vigoureusement de souche, drageonne et se reproduit par semis. Il est
également capable de s’associer symbiotiquement à des champignons mycorhizogènes et à des
actinomycètes fixateurs d’azote du genre Frankia.
Ces différentes aptitudes de l’aulne glutineux font de lui un arbre précieux pour les écosystèmes
humides du Nord-est algérien. Il convient de le protéger et de le valoriser pour le sauvegarder.


Mots-clés


Alnus glutinosa; régénérations naturelles; symbioses; Nord-Est algérien

Texte intégral :

PDF

Références


- Quezel P. et Santa S., 1962 – Nouvelle flore de

l’Algérie et des régions désertiques méridionales,

C.N.R.S (ed), Paris, 2 tomes, 1170 p.

- Akkermans A. D. L and Houwers R., 1979 – Symbiotic

nitrogen fixers

available for use in temperate forests. In:

“Symbiotic nitrogen fixation in the management of

temperate forests” Proceedings of a work-shop held.

April 2-5-1979. Gordon J.C., Wheeler C.T. and Perry

D.A. (eds). Forest Res. Lab., Oregon State Univ.

Corvallis, pp 23-35.

- Pizelle G., 1984 – Contribution à l’étude de la

nodulation et de la nutrition azotée chez le genre Alnus.

Thèse de doctorat es sciences. Université de Nancy I, 110

p.

- Belouahem-Abed D., 1997 - Notice technique sur

l’aulne glutineux .I.N.R.F. Station d’EL-Kala.

- Samraoui B. et Belair de G. (1998). Les zones

humides de la Numidie orientale. Bilan des

connaissances et perspectives de gestion. Synthèse n° 4

(numéro spécial) 90 p. Université de Annaba, Algérie.

- Belair de G. (1990) – Structure, fonctionnement et

perspectives de gestion de quatre complexes lacustres et

marécageux (El-Kala Est algérien). Thèse de doctorat de

l’Université des Sciences et Technologie du Languedoc,

Montpellier 193p + annexes.

- Joleau D. L. (1936) – Etude géologique de la région de

Bône et de la Calle. Bull. Serv. Carte. Géol. De l’Algérie.

° série stratigraphique. Description régionale n° 2.

- Marre A. (1992)- Le tell oriental algérien de Collo à

la frontière tunisienne. Etude géomorphologique. O.P.U.

Alger, pp 413-624.

- Giovannetti M. and Mosse B. (1980) – An evaluation

of techniques for measuring vesicular-arbuscular

mycorrhizal infection in roots. New Phytol. 84, pp 489 –

- Kormanik P. P., Bryan W. C. and Schultz R. C.

(1980) – Procedures and equipment for staining large

numbers of plant root samples for endomycorrhizal

assay. Can. J. Microbial. 26, pp 536-538

- Viennot-Bourgin G. (1949) – Les champignons

parasites des plantes cultivées. Masson et Cie (eds)

- Bond G. (1976) – The results of the IBP survey of

root nodule formation in non-leguminous Angiosperms.

In: Symbiotic nitrogen fixation in plants, Nutman P.S.

ed., Cambridge Univ. Press, Cambridge. Pp 443-474.

- Huss-Danell K. and Frej A. (1986) – Distribution of

Frankia in soils from forest and afforestation. Sites in

northern Sweden. Plant and Soil 90, pp 407-418.

- Fraga-Beddiar A. (1987) – Interactions entre les

symbiotes mycorhiziens et les symbiotes fixateurs

d’azote chez l’aulne glutineux (Alnus glutinosa L.

Gaertn). Thèse de doctorat de 3ème cycle, université de

Nancy I, France.

- Le Tacon F. (1978) – La mycorhization contrôlée et

ses possibilités d’application. Les progrès réalisés aux

Etats-Unis. Revue Forestière Française XXX. 5, pp 353-

- Voiry H. (1981) – Classification morphologique des

ectomycorhizes du chêne et du hêtre dans le nord-est de

la France. Eur. J. Forest. Pathol. 11, pp 284-299.

- Lapeyrie F. and Chilvers G. A. (1985) – An

endomycorrhiza-ectomycorrhiza succession associated

with enhanced growth of Eucalyptus dumosa seedlings

planted in calcareous soil. New Phytol. 100, pp 93-104.

- Chilvers G. A., Lapeyrie F. and Horan D. P. (1987) –

Ectomycorrhizal VA endomycorrhizal fungi within the

same root system. New Phytologist 107, 441-448.

- Ba A. M., Sougoufara B. and Thoen D. (1987) – The

triple symbiosis of Casuarina equisetifolia in Senegal. In:

Sylvia D.M., Hung L.L., Graham J.H. (eds). Mycorrhizae

in the next decade: Practical applications and research

priorities. University of Florida, Gainesville, 121


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.