LA FLORE DES MONTS D’AIN FEZZA DANS L’OUEST ALGERIEN, BIODIVERSITE ET DYNAMIQUE

N BENABADJI, D BENMANSOUR, M BOUAZZA

Résumé


The vegetal rug is analysed by 02 principal factors wich are the bioclimate and the anthropic action. The impact of these 02 factors is widely expressed by a faster impover ishment and substitution of the vegetal cover species. This study shows the recolonization by non forested formation that are followed by a trivialization of the floristic thorny resources and / or toxic species.
Dominated by the Mediterranean elements (54.38 %) and Nordic ones this flora relatively poor, (114 species altogether)  is biologically charaterized by a net abundance of therophytes (40.35 %), chamaephytes (21.50%) and hemicryptophytes (20.18%) to the detriment of phanerophytes (9.65%). The interpretation by the AFC of the vegetation (taxonomy) helped to precise the different taxons. This multidimensional treatement accentuates the importance of anthropic and bioclimatic factors that govern this dynamic

Mots-clés


Flora; Anthropic action; bioclimate; AFC; Ain Fezza; Oran; Algeria

Texte intégral :

PDF

Références


-Quezel P. “Peuplement végétal des hautes montagnes de l’Afrique du Nord”. Paris, Ed. Lechevalier, Paris (1957), 464 p.

-Quezel P. “Contribution à l’étude des forêts de chênes à feuilles caduques d’Algérie ” Mém. Soc. Nat. Afrique du Nord, Alger, nlle série, I, (1956) 57 p.

-Quezel P. “Réflexions sur l’évolution de la flore et de la végétation au Maghreb méditerranéen”. Ibis Press. Paris (2000). 117p.

-Aidoud A., “ Contribution à l’étude des écosystèmes steppiques du Sud oranais : phytomasse, productivité primaire et applications pastorales’’. Thèse doct. 3°cycle. USTHB. Alger. 180p. (1983).

-Kadi-Hanifi H. “Diversité biologique et phytogéographique des formations à Stipa tenacissimaL. de l’Algérie” . Rev. Sèch. 14(3), (2003), pp. 169-179.

-Aimé S. “Etude écologique de la transition entre les bioclimats sub-humides, semi-arides dans l’étage thermoméd. Du Tell oranais (Algérieoccidentale)”. Thèse doct. Univ. Aix-Marseille III. 190 p. + annexes (1991).

-Bouazza M. et Benabadji N. “Composition floristique et pression anthropozoique au Sud-Ouest de Tlemcen”. Rev. Sci. Techn. N°10. Constantine. (1998). 93-97.

-Dahmani M. “Le chêne vert en Algérie. Syntaxonomie, phytosociologie et dynamique des peuplements”. These doct. Etat Es-Sci. USTHB Alger (1997), 383 p.

-Clair A. “Notice explicative de la carte lithologique de la région de Tlemcen au 1/100.000°” (1973).

-Benest M. “Evolution de la plate forme de l’Ouest algérien et du Nord-Est marocain au cours du Jurassique supérieur et au début du Crétacé ”: Stratigraphie, milieux de dépôts et dynamique sédimentaire Fasc. 1 et 2 N°95, Univ. Lyon (1985), 581 p.

-Debrach J. “Notes sur les climats du Maroc occidental. Maroc méridional ” (1953), N°32 : pp. 1122-34.

-Bagnouls F. et Gaussen H. “Saison et indice xérothermique”. Doc. Cart. Prod. Vég. Serv. Gén.II, 1, art. VIII, Toulouse (1953): 47 p. + 1 carte.

-Gounot M. “Méthodes d’études quantitatives de la végétation”, vol. 1, Ed. Mass. Paris (1969). 314 p.

-Braun-Blanquet J. “Plfanzensoziologie. Grundzuge der vegetetions Kunde” Ed. 2. Springer. Vienne. Autriche (1951). 631p.

-Ellenberg I., Mueller - Dombois D. “Akey to Raunkiaer plant life forms with revised subdivisions”. Ber Geobot. Int. (1967), N°378. pp : 56-73.

-Ozenda P. “ Flore du Sahara septentrional et central ”, CNRS. (1958). 485 p.

-Bonnier G. “La grande flore, en couleurs”, Ed. Belin, France (1990), Index 179 p. + 4 tomes planches d’espèces.

-Benabadji N. et Bouazza M. “Quelques modifications climatiques intervenues dans le Sud-Ouest de l’Oranie (Algérie-occidentale) ” Rev. En. Ren. UNESCO . Vol. N°3/2 Alger, (2000), pp . 117-125.

-Sari D. “L’Homme et l’érosion dans l’Ouarsenis (Algérie) ” SNED Alger (1977), 623p.

-Raunkiaer C. “Types biologiques pour la géographie botanique”. KLG. Danske Videnskabenes Selskabs. Farrhandl ” (1905). pp. 347-437. [9] – Quezel P. et Santa S. “Nouvelle flore de l’Algérie et des régions désertiques méridionales”, Ed. CNRS, 2 Tomes, (1962), 1170p.

-Daget Ph. “Un élément actuel de la caractérisation du monde méditérranéen ; le climat. Coll. Fond. L. Emberger sur la mise en place, l’évolution et la caractérisation de la flore et de la végétation circuméditerranéenne”. Montpellier N°9, 10 / 04 (1980), pp : 101-120

-Floret C. Galan M. J. Lefloch E. Orchan G. and Romane F. “Grouth forms and phenomorphology traits along an nvironnement gradient: tools for studding vegetation”. Journal of vegetation sciences 1. (1990). pp. 71-80. [14]- Benabadji N. et Bouazza M. “Contribution à l’étude bioclimatique de la steppe à Artemisia herba-alba Asso. au Sud de l’Oranie”. Rev. Sèch. Sci. et chang. Planét. N°20. (2000). pp 117-124.

-Benabadji N. et Bouazza M. “Contribution à l’étude du cortège floristique de la steppe au Sud d’El-Aricha (Oranie-Algérie)”. Rev. Sci. Et Techn. N°Spécial. Constantine. (2002). pp. 11-19.

-Benabadji N., Bouazza M., Merzouk A. et Sidi Mohammed Ghezlaoui. “Aspects phyto-écologiques des Atriplexaies au Nord deTlemcen (Oranie-Algérie)” Rev. Sci et Tech. N° 22,Constantine. (2004). pp. 62-80.

-Barbero M., Quezel P. et Loisel R. “Les apports de la phyto-écologie dans l’interprétation des changements et perturbations induits par l’homme sur les écosystèmes forestiers méditerranéens”. Rev. For. Méd. XII.(1990). pp. 194-215.

-Le-Houerou H.N. “An overview of vegetation and land degradation in world arid lands, In Dregne H. E., ed. Degradation and restoration of arid lands. Lubbock: International Center for semi arid land studies” Texas Tecn. Univ. (1992); 127-63.

-Anderson DM. “Seasonal stooking of tabosa managed under continous and rotation grazing”. Journal of Range Management (1988); 1/:pp. 78-82.

-Barbero M., Loisel R., Medail F. et Quezel P. “Signification biogéographique et biodiversité des forêts du bassin méditerranéen”. Bocconea, N° 13 (2001), pp. 11-25.

-Quezel P. et Santa S. “Nouvelle flore de l’Algérie et des régions méridionales”. CNRS. Tomes I et II. (1962). 1190 p.

-Alcaraz C. “Contribution à l’étude des groupements à Quercus ilexet Quercus fagineasubsp tlemceniensis des monts de Tlemcen, Algérie”. Rev. Ecol. Méd. Vol. 2/4:(1989). pp. 16-92.

-Maire R. “Flore de l’Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie ; Tripolitaine, Cyréaique et Sahara) ”. Paris : Ed. Le Chevalier, 1952-1987 ; 16 vol. parus

-Gharzouli R. et Djellouli Y.“Diversité floristique de la Kabylie des Babors (Algérie) ”. Rev. Sèch. N°3, vol. 16 (2005), pp. 217-225.

-Quezel P. “Flore et végétation actuelles de l’Afrique du Nord, lurs signification en fonction de l’origine de l’évolution et des migrations des flores et structures de végétation passées”. Bothalia(1983), N° 14 ; pp : 411-6.

-Quezel P. “Biodiversité végétale des forêts méditerranéeenne, son évolution éventuelle d’ici à trente ans”. For. Méd., (1999), N°XX, I, pp: 3-8.

-Zohary D., “Hoff M. Domestcation of pulses in the old world”. Science 182, (1974); pp. 887-94.

-Eig A. “Les éléments et les groupes phytogéographiques auxiliaries dans la flore palestinienne”. Feddes Repert Specierum Nov. Regni Veg. Beih 63 (1) : 1-201 ; 24 (2/3/4) (1932): 191-202.

-Le-Houerou H.N. “Bioclimatologie et biogéographie des steppes arides du Nord de l’Afrique. Diversité biologique, développement durable et désertisation”. Option Méditerranéennes Sér. BN° 10 (1995).

-Guinochet M. “Contribution à l’étude phytosociologique du Sud tunisien”. Bull. Soc. Hist. Nat. Afr. Nord, (1952), pp 131-153.

-Charles et Chevassut G. “Sur la présence des peuplements de végétaux steppiques, Lygeum spartum L. et Artemisia herba-albaAsso. dans la région de Hammam Rhigha (Tell algérois). Bull. Soc. Hist. Nat. Afri. Nord, (1957), pp 525-536.

-Cordier B. “L’analyse factorielle des correspondances”. Thèse doct. Univ. Rennes, (1965) 66 p.

-Celles J. C. “Contribution à l’étude de la végétation des confins saharo-constantinoises (Algérie) ”. Thèse doct. Etat Univ. Nice, (1975), 364 p.

-Pouget M. “Les relations sol-végétation dans les steppes sud algérien”. Thèse Doct. Etat, Univ. AixMarseille III (1980), 555p.

-Cibois P. “L’analyse factorielle”, Press. Univ. France, Ed. Que sais-je ? (1983).

-Djebaili S. “Steppes algériennes, phytosociologie et écologie” OPU, Alger (1984) 171 p.

-Dahmani M. “Contribution à l’étude des groupements à chêne vert (Quercus rotundifoliaLamk.) des monts de Tlemcen (Ouest algérien). Approche phytosociologique et phytoécologique”. Thèse doct. 3ème cycle Biol. Vég. Ecol. Vég. (1984), 238 p.

-Bennai Z. “Contribution à l’étude de la région du Chott El-Gharbi, Approche floristique et bioclimatique”. Mém. Ing. Ecol. Env. Univ. Tlemcen (1993), 93 p.

-Benabadji N. “Etude phyto écologique des steppes à Artemisia herba-albaAsso. et à Salsola vermiculataL. au Sud de Sebdou (Ornie-Algérie) ”. Thèse Doct. Es-Sci. Univ. Tlemcen, (1995), 158p. + annexes.

-Bouazza M. “Etude phytoécologique des steppes à Stipa tenacissimaL. et à Lygeum spartumL. au Sud de Sebdou (Oranie-Algérie) ”. Thèse Doct. Es-Sci. Univ. Tlemcen, (1995), 153 p. + annexes.

-Quezel P. “L’endémisme dans la flore de l’Algérie”. CR Soc. Biogeogr. (1964), N°361, pp: 137-49.

-Kadi-Hanifi A. et Loisel R. “Caratéristiques édaphiques des formations à Stipa tenacissimaL”. Rev. Ecol. Méd.N°23, (1997), pp : 33-43.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Direction des Publications et de l'animation scientifique

Université des Frères Mentouri Constantine 1. Route Ain El-Bey. 25000. Algérie.