L’innovation lexicale dans le discours journalistique Le cas des chroniques Tranche de Vie et Raïna Raïkoum

Sana ADASI

Résumé


La question de l’innovation lexicale est évidemment centrale en Sciences du Langage. Étant donné que toute langue suit la dynamique sociale, le lexique des langues pratiquées en Algérie est en permanente évolution.

Dans la presse écrite, on observe des créations lexicales qui touchent à de nombreux domaines de la vie quotidienne. Notre recherche tente d’éclairer ce phénomène, de montrer que les néologismes journalistiques ne sont pas dus au seul besoin de désigner de nouvelles réalités mais que leur éclosion dans ce type de discours est reliée à différents facteurs et doit être étudiée en prenant en considération les  conditions dans lesquelles ils étaient produits. En conclusion, nous soulignons que ces néologismes sont un outil linguistique  essentiel dans le discours journalistique algérien.


Mots-clés


néologismes;analyse de discours;presse écrite ; conditions d’énonciation

Texte intégral :

PDF

Références


BENVENISTE E., (1974), Problèmes de Linguistique Générale, Tome2, Paris.

BOYER H., (1997), Plurilinguisme : Contact ou Conflit de Langues, L’Harmattan.

BOYER H., (2001), Introduction à la Sociolinguistique, Paris, Dunod.

BROUCKER J., (1995), Pratique de L’Information et Ecritures Journalistiques, C.F.P.J.

DUCROT J. -M., « Les relations entre oral et écrit : Prise de conscience d’une problématique d’ordre didactique », Synergies F.L.E. http://www.france-synergies.org.

EURARD F., (1996), L’humour, « Contours Littéraires », Hachette.

MORTUREUX F., (1997), La Lexicologie Entre Langue et Discours, SEDES.

SABLAYROLLES J.-F., (2000), La Néologie en Français Contemporain : examen du concept et analyse de productions néologiques récentes, Paris, Honoré Champion.

VOIROL M., (1992), Guide de la Rédaction, C.F.P.J.

Notes :

(1) -BENVENISTE E., (1974), Problèmes de Linguistique Générale, Tome2, Paris, p.80.

(2)-Les chroniques dépouillées sont disponibles sur le site web du journal : www.quotidien-oran.com.

(3) -La collecte a été faite individuellement et manuellement.

(4) -Néologisme créé par détournement de l’expression Union du Maghreb Arabe.

(5) -L’abréviation « J. » correspond au mot « journaliste ». La chronique Tranche de Vie, pendant la période du dépouillement, a été animée par un seul journaliste qui est EL Guellil. Les six journalistes ayant animé la chronique Raïna Raïkoum sont : kamel Daoud, El-Houari Dilmi, Elhadj Abdelhamid, Kamel Benmohamed, Aïssa Hirèche et Mohamed Salah Boureni.

(6) -BOYER H., (1997), Plurilinguisme : Contact ou Conflit de Langues, L’Harmattan. P. 162.

(7) - BOYER H., (2001), Introduction à la Sociolinguistique, Paris, Dunod, pp. 62-63.

(8) -BROUCKER J., (1995), Pratique de L’Information et Ecritures Journalistiques, C.F.P.J. p.207.

(9) - VOIROL M., (1992), Guide de la Rédaction, C.F.P.J. p. 61.

(10) -MORTUREUX M.-F., (1997), La Lexicologie Entre Langue et Discours, SEDES, p. 110.

(11) - DUCROT J. -M., « Les relations entre oral et écrit : Prise de conscience d’une problématique d’ordre didactique », Synergies F.L.E. http://www.france-synergies.org. Consulté le 03/ 07/ 2008.

(12) -SABLAROLLES J. -F., (2000), La Néologie en Français Contemporain : examen du concept et analyse de productions néologiques récentes, Paris, Honoré Champion, p. 361.

(13) - SABLAROLLES J. -F., (2000),Ibid., p. 368.

(14) -SABLAYROLLES, J.-F. (2000), Ibid., p.382.

(15) - EURARD F., (1996), L’humour, « Contours Littéraires », Hachette, p. 73.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.